Centrafrique : Un braqueur de Kaga-Bandoro condamné à  20 ans de travaux forcés

0
55


BANGUI – L’effectif des condamnés par la 2ème session criminelle croît, avec la condamnation de Rodrigue Ngaté à  20 ans de travaux forcés ce mardi 4 décembre à  Bangui. Il subira cette peine suite à  l’assassinat d’un conducteur de taxi moto à  Kaga-Bandoro au nord du pays.

Le condamné avait 16 ans lorsqu’il a intégré l’association des malfrats à  Kaga Bandoro, chef-lieu de la Nana Gribizi, au nord du pays. Le 28 janvier 2016, la victime Djamaldine Issene, conducteur de taxi moto de cette localité a été tuée par ces malfrats à  environ 3 kilomètres de la ville dans le but de s’emparer de sa moto.

La Minusca informée a ouvert une enquête qui lui a permis d’arrêter le suspect Rodrigue Ngaté le 4 avril 2018. Il s’évade de la prison à  Kaga Bandoro pour regagner la capitale Bangui où il a été livré par sa belle-mère. Le 4 avril 2018, après une deuxième enquête, il a été arrêté à  Bangui. Il est condamné le 4 décembre 2018 à  20 ans de travaux forcés par la Cour criminelle.

Le président de la session criminelle, le magistrat Pamphile Oradimo, prononce le verdict en ces termes : « la Cour a réduit la peine à  20 ans de travaux forcés au lieu de la peine à  perpétuité demandée par le ministère public représenté le Procureur Général Ghislain Gresénguet ».

La défense du condamné représentée par Maître Samuel Dangassa se dit satisfait du verdict infligé à  son client, «toutes les charges ne peuvent pas être retenues contre mon client. 20 ans de travaux forcés valent mieux que les travaux forcés à  perpétuité demandés par le ministère public», relève l’Avocat.

L’assassinat de Djamaline Issene a eu lieu le 28 janvier 2016 à  Kaga-Bandoro. Cette deuxième session criminelle de l’année se poursuit avec d’autres dossiers.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here