Devoir De Mémoire: 5 décembre 2013, des miliciens Anti-Balaka entrent à  Bangui

0
42


5 décembre 2013, 5 décembre 2018, cela fait exactement 5 ans, alors que le président par intérim Michel Djotodia venait d’annuler les festivités du 1er décembre à  cause d’un climat délétère, Bangui et ses environs se réveillent sous des tirs nourris. Ce-jour-là , des miliciens Anti-Balaka attaquent les positions des Séléka qui brillaient par des exécutions sommaires et toute autre forme de violence depuis leur prise de pouvoir le 24 mars 2013. Un coup de force manqué sous la résistance des Séléka lourdement armés. Plus de 1000 personnes tombent. Dans la foulée, l’ONU vote la résolution le même jour pour l’intervention des forces française de la Sangaris. La confusion, la désolation, la guérilla ajoutent à  la souffrance des centrafricains le malheur qui ne dit pas son nom jusqu’à  ce jour.
Hippolyte Donossio, Pacôme Pbdji Leger Serge Kokpakpa Fridolin NgoulouThierry Khonde Thierry Nzam et bien d’autres confrères en première ligne de la couverture de ces malheureux évènements pourront relater un jours cette histoire.

Fridolin Ngoulou

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here