Réunion à Bangui du Comité Monétaire et Financier de la République Centrafricaine

0
36

L’objectif de cette réunion trimestrielle est de passer en revue l’évolution de l’environnement économique international à fin septembre 2018, la conjoncture nationale au cours des huit premiers mois de l’année 2018 et les perspectives économiques et financières révisées pour l’année 2018.
 
Le Gouverneur Abbas Mahamat Tolli a indiqué que « la République Centrafricaine a une croissance d’à peu près 4 %, ce qui est un peu le double de la croissance prévue pour toute la sous-région, avec la reprise au niveau des filières agricoles, surtout la bonne tenue du secteur café, le coton et le secteur bois ».
 
« Les finances publiques se consolident, donc le pays sort tranquillement de ses crises économiques, mais avec un rythme beaucoup plus  accéléré que celui des autres pays de la communauté », a-t-il souligné, renouvelant ses vœux de voir la République Centrafricaine renouer avec la paix et la sécurité.
 
« Nous avons bon espoir qu’avec les efforts de consolidation de la paix, la croissance va s’affermir davantage et la reprise sera nette », a-t-il conclu.
 
Il convient de noter que le comité a saisi cette opportunité pour examiner les questions relatives entre autres à l’évolution du marché monétaire, la situation des établissements de crédit, les relations entre la Centrafrique et les institutions financières internationales et aux critères de la surveillance multilatérale en 2017.
 

 

Source : Acap

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here