Office religieux en faveur de la paix en RCA à la mosquée de Lakouanga, à Bangui

0
52

Le membre du Gouvernement a profité de cette tribune pour demander aux Centrafricains, en général et aux musulmans, en particulier, de ne pas se prêter au chantage des fauteurs de trouble mais de rester solidaires.

Pour le chef du Département de l’Energie et des Ressources hydrauliques, la République Centrafricaine doit  « avancer » comme ses pairs de la sous-région d’Afrique Centrale.

«La République Centrafricaine a beaucoup souffert de ces crises à répétition ; nous devons nous débarrasser de ces violences et cultiver la culture de la tolérance, de la paix et du vivre Ensemble », a souligné le ministre Gontran  Djono Ahaba. 

Selon l’Imam Ndiaye  SaLihou,  la constitution de Médine prônée par le prophète Mohamed prévoit le vivre-ensemble, la paix et demande aux musulmans de se soumettre aux Autorités établies car le commandement vient de Allah (Dieu).

« Nous devrions célébrer avec faste la fête de la proclamation de l’Indépendance de la RCA en mémoire de tous les fils et filles qui ne sont pas des nôtres », a conclu l’Imam Ndiaye Salihou.

Il convient la République Centrafricaine a été créée en lieu et place de la colonie française de l’Oubangui -Chari, le 1er décembre 1958 par l’Abbé Barthélemy Boganda, qui disparaîtra dans un crash d’avion le 29 mars 1959.

 

Source : Acap

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here