Ferroviaire : la circulation reprend sur la ligne Congo-Océan

0
45

Un train de la compagnie ferroviaire congolaise Chemin de fer Congo-Océan a rallié cette semaine les deux villes de Pointe-Noire et Brazzaville. C’est la première fois depuis deux ans qu’un trafic a été observé sur cette ligne. Selon les autorités congolaises, la reprise de la circulation sur cette ligne revêt une importance vitale pour l’économie du pays.

Le gouvernement congolais a tenu ses promesses. Alors qu’il passait en revue les travaux de réhabilitation des ouvrages détruits sur le chemin de fer en fin de semaine dernière, le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, avait déclaré que les activités du Chemin de fer Congo-Océan (CFCO) allaient bientôt reprendre. Et justement cette semaine, le ministre des Transports et de l’aviation civile, Fidèle Dimou, était présent à la gare de Brazzaville lors de l’arrivée d’un train en provenance de Pointe-Noire. «La reprise de ce trafic vient me redonner espoir ; je vais reprendre mon commerce de la banane plantain que j’ai interrompu depuis bientôt deux ans à cause de l’arrêt du trafic du CFCO. Je ne pouvais plus m’approvisionner», s’est réjouie Jacqueline Dzabi, une commerçante citée par la presse locale.

ligne ferroviaire Congo-Océan

«Je suis très enthousiaste ; les mots me manquent. Nous avons peiné, peiné et nous nous sommes battus pour arriver là aujourd’hui», a déclaré à la presse locale, David Kindou, un agent du CFCO, ajoutant que «le CFCO a toujours desservi Pointe-Noire et Brazzaville, mais le Congo est un pays de transit en Afrique centrale».

Plus de deux ans d’interruption

C’est la première fois depuis 2016 que la circulation des trains du CFCO reprend sur cette ligne. Cette dernière avait été interrompue suite à la destruction des installations par les éléments de l’ex-rebelle Frédéric Bintsamou alias «Pasteur Ntumi» qui contestait à cette époque la victoire du président congolais, Denis Sassou N’Guesso aux élections présidentielles de mars 2016. Le gouvernement a dû engager des travaux afin de réaménager la ligne pour faciliter la reprise du trafic.

Pour le Premier ministre, «les travaux engagés ont bien pris fin. En réalité, les ouvrages qui ont été endommagés par tout ce que vous savez, aujourd’hui, sont totalement réhabilités. Et les experts nous disent qu’il n’y a absolument pas d’obstacles à ce que les trains reviennent ; tous, quel que soit leur gabarit. Donc, normalement toute la voie ferrée peut maintenant fonctionner depuis Pointe-Noire jusqu’à Brazzaville».

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here