vendredi, décembre 14, 2018
Accueil Politique Centrafrique : Le MLPC et le RDC annoncent leur non-participation aux festivités...

Centrafrique : Le MLPC et le RDC annoncent leur non-participation aux festivités du 1er décembre 2018

0
55

BANGUI, 30 Novembre 2018 (RJDH)—Tous membres de la majorité présidentielle, le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) et le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) ont respectivement dans un communiqué ce 28 novembre, appelé leurs militants et sympathisants à s’abstenir de participer aux festivités marquant la célébration du 1er décembre 2018, date commémorative de la proclamation de la République Centrafricaine.

De ces deux communiqués, une seule volonté se dégage. Le MLPC et le RDC  prennent leur distance par rapport aux partis de la majorité présidentielle qui ; par contre, ont appelé les Centrafricains à participer à la célébration de cette fête pour marquer l’unité nationale contre les actes de crimes des groupes armés.

Le MLPC justifie sa position parce que « Ces situations dramatiques qui affectent les villes de notre pays les unes après les autres ces derniers temps, et dont les graves tueries de Batangafo et d’Alindao constituent les points culminants…Le MLPC demeure sensible au deuil qui a massivement frappé nos compatriotes, nos parents, nos militants et sympathisants. Tenant compte de la volonté de la  majorité des militants du MLPC à saisir l’occasion du 1er décembre pour exprimer leur solidarité avec nos compatriotes éprouvés, le Bureau politique a décidé de l’abstention du MLPC aux festivités du 1er décembre 2018 », peut-on lire dans le communiqué.

Une position que partage le RDC à quelques nuances près. « Devant cette accumulation de souffrances qui touchent aux fondements de la République, le RDC demande à ses partisans de ne pas participer au défilé et aux différentes festivités organisées à l’occasion de la commémoration de la proclamation de la République Centrafricaine », lit-on aussi dans le communiqué du RDC.

Toutefois le MLPC réaffirme son adhésion à la majorité présidentielle « le Bureau politique du MLPC réaffirme son soutien à la majorité présidentielle », et le RDC « rappelle au gouvernement que la lutte contre les atteintes aux droits humains et les violences gratuites que subissent les populations ainsi que le combat pour la pacification et la réunification du territoire sont les principales missions pour mettre un terme à la crise ».

Ces différentes prises de position relatives aux festivités du 1er décembre 2018 nous conduiront-elles vers une nouvelle crise politique ? L’histoire nous le dira.

Source : RJDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here