Hommage posthume de l’Etat centrafricain à  la Secrétaire générale de l’Assemblée nationale, Eugénie Yarafa

0
56


Le Président de l’Assemblée nationale, El Hadj Laurent Ngon-Baba et les députés ainsi que tout le personnel de l’Assemblée nationale ont rendu un dernier hommage à  Eugénie Yarafa, décédée à  l’âge de 56 ans le 19 novembre dernier à  Rabat, au Maroc par suite de maladie.

Dans l’oraison funèbre, le Directeur de cabinet de l’Assemblée nationale, Laurent Gomina Pampali, a relevé le dynamisme et la rigueur au travail qui ont valu à  feue Eugénie-Léocadie-Yvonne Yarafa des distinctions honorifiques entre autres Commandeur dans l’ordre du mérite centrafricain et de la reconnaissance centrafricaine ainsi que chevalier dans l’ordre de la reconnaissance centrafricaine.

Après son intégration dans la fonction publique centrafricaine, la regrettée a occupé plusieurs postes de responsabilités entre autres Secrétaire générale de l’Assemblée nationale dernier poste, Ministre des Affaires sociales, de la Promotion du Genre et de l’Action Humanitaire, et Ministre résident de la Basse-Kotto, Experte nationale au Programme Cadre Gouvernance Démocratique et Décentralisation (projet PNUD).

Son dynamisme et sa rigueur au travail lui ont valu des distinctions honorifiques entre autres Commandeurs dans l’ordre du mérite centrafricain et de la reconnaissance centrafricaine et chevalier dans l’ordre de la reconnaissance centrafricaine.

Ressortissante de l’Institut National de l’Action Sociale de Tanger et de l’Ecole Nationale d’Administration Publique (ENAP) de Rabat, au Maroc, sanctionnée par le Diplôme du Cycle Normal section administration générale, Eugénie Yarafa laisse derrière elle un veuf, quatre enfants.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here