Centrafrique : Alerte-Info ! le sulfureux Meckassoua vient d’être exfiltré par les Forces Française de l’enclave de PK5

0
89


L’information vient de parvenir à  notre rédaction. Le très controversé, Abdou Karim Meckassoua vient d’être exfiltré de l’enclave de KM5. Cela s’est passé vers midi où les militaires français l’ont faire à  bord des véhicules 4X4 de marque V8 couleur blanche. Cette information a été confirmée par les habitants du Km5 et une autorité judiciaire.

Ce n’est d’ailleurs un secret pour personne que la main de ce dernier est perçue derrière les troubles qui se sont produit ces derniers temps dans cette zone, jugée dangereuse.

A l’origine, suite à  sa destitution du perchoir de la représentation nationale, l’homme n’a pas digéré la manière à  laquelle ses collègues l’ont rabroué à  la majorité. Et pour manifester son mécontentement, il aurait activé certain de ses soutiens pour semer le désordre lors de l’élection de son successeur.

De sources concordantes, il aurait commis son collègue, le calamiteux Alfred Yekatom, alias Rambo pour de mettre perturber le déroulement de l’élection de son collègue. Chose qui a mal tourné et qui a conduit à  l’arrestation et le transfèrement de celui-ci à  la CPI.

Mais après les tentatives vaines de rendre ingouvernable le pouvoir de Bangui, via ses affidés au KM5, il a brandi son passeport français pour se faire exfiltré par les agents français chargé de renseignements de l’ambassade de France à  Bangui. Cette opération s’est déroulée ce jour vers midi à  la surprise des habitants de Km5.

Ce faisant, Meckassoua est du coup exempté de toutes les éventuelles poursuites à  son encontre pour des actes délictuels dont il l’auteur. Malgré la décision des autorités centrafricaines de l’interdire de sortie en dehors du territoire national, il a pu s’échapper grâce à  l’aide de ses parrains français qui ne souhaitent pas voir leur valet subir une quelconque peine.

Mais le moins que l’on puisse dire est que le peuple qui n’est pas dupe ne se laissera pas faire et attend de pied ferme le jour de son évacuation pour réagir. Car la place des traitres de la République se trouve à  la maison carcérale de Ngaragba. Mais attendons de voir !

A suivre !!!

Hervé BINAH !

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here