Congo  : l’AFD débloque 43 milliards de Fcfa pour des projets de développement

0
44

L’Etat congolais vient de signer une série de conventions de financement avec l’Agence française de développement. Portant sur un montant de 43 milliards de francs CFA, ces conventions visent au financement de divers projets dans le social, l’agriculture et l’environnement.

Le ministre congolais des Finances et du budget, Calixte Nganongo, représentant l’Etat congolais, a signé en début de semaine, une série de conventions de financement d’un montant global de près de 43 milliards de francs CFA avec Lionel Cafférini, directeur de l’Agence française de développement (AFD) et Bertrand Cochery, ambassadeur de la France au Congo. Selon un communiqué de l’argentier congolais qui a apporté l’information, ces signatures interviennent alors que le Comité d’orientation stratégique mis en place entre le Congo et la France pour assurer le suivi conjoint des projets financés dans le Cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), venait de tenir sa réunion.

Elles constituent un complément à l’annulation de la dette accordée par les créanciers du Club de Paris suite à l’atteinte en 2010 par le Congo du point d’achèvement de l’initiative renforcée Pays pauvres très endettés (PPTE), a ajouté le communiqué du ministère précisant que ce financement permettra de soutenir divers projets dans les secteurs, social, agricole et environnemental des autorités congolaises.

Quatre projets dans plusieurs secteurs

Selon les sources du gouvernement congolais, la première convention signée vise à offrir un appui financier de 6,5 milliards de francs CFA pour la mise en œuvre de la politique d’action sociale du Congo (projet TELEMA), qui a pour objectif la prise en charge des populations vulnérables. Quant à la seconde convention, elle concerne un projet dénommé « Paysage forestier Nord Congo ». Selon le communiqué officiel, ce projet bénéficie d’une enveloppe de 4 milliards de francs CFA dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D). La même source indique que ce projet vise à assurer le maintien du continuum écologique et la préservation de la biodiversité dans les localités du nord du pays.

Le troisième projet ciblé par la série de convention se trouve dans le secteur agricole pour un montant de 5,2 milliards de francs CFA. Le gouvernement explique que ce projet vise à relancer le secteur agricole.

Quant au dernier projet concerné par les conventions, il s’agit de la gestion des inondations et de l’assainissement dans la ville de Pointe-Noire. Ce projet bénéficiera d’un financement de 26,2 milliards de francs CFA, a indiqué le communiqué.

Rappelons que le Congo et la France entretiennent de très bonnes relations qui datent de plusieurs années. Et alors que le pays africain traverse une crise financière, le pays européen ne cesse d’intervenir pour appuyer le gouvernement. Selon les sources du ministère congolais des finances et du budget, en dehors de ces conventions, l’AFD finance actuellement près de 20 projets structurants pour un montant global de 300 milliards de francs CFA.

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here