vendredi, décembre 14, 2018
Accueil Politique Centrafrique : Martin Ziguele souhaite la révision de l’accord politique entre le...

Centrafrique : Martin Ziguele souhaite la révision de l’accord politique entre le MLPC et le camp présidentiel

0
55

BANGUI, 28 novembre 2018 (RJDH)—Le Président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), Martin Ziguele, allié au régime Touadéra, a souhaité la révision de l’accord politique qui les lie avec le camp de Touadéra pour le réadapter aux contextes socio-politiques actuels. Position exprimée ce mardi 27 novembre 2018 dans l’émission « Actualité et Nous »

Ces derniers temps, le Parti MLPC milite pour la réadaptation de l’accord politique entre le MLPC et le camp présidentiel afin de l’adapter au contexte actuel. La position du MLPC sur ce point a été rendue publique lors de la création du Mouvement Cœurs-Unis à travers le discours prononcé par le Vice-Président du parti, Jean Edouard Gabriel Koyambounou.

Martin Ziguele, Président du MLPC, pense réadapter l’accord aux faits actuels « En droit, on dit innovation, lorsqu’une situation nouvelle arrive, il faut réadapter le contexte. Nous avons soutenu un candidat indépendant ; maintenant il a un parti politique et le MLPC aussi est un parti politique. Donc il faut qu’on réaligne nos ententes respectives par rapport à ces faits nouveaux, c’est-à-dire la création d’un nouveau parti politique qui soutient le Président de la République », a martelé le Président du MLPC.

Le leader de MPLC poursuit en précisant les clauses classiques de cet accord qui les relie avec le camp présidentiel, « ce sont des clauses classiques ; c’est-à-dire vous soutenez un candidat et lorsqu’il est élu, vous allez faire un programme commun du gouvernement ; vous allez vous consulter régulièrement chaque fois qu’il y’a des affaires graves dans le pays ; vous allez faire une gestion commune de l’affaire de l’Etat parce que nous  avons soutenu un projet c’est-à-dire soutenir un candidat donc pour mettre en œuvre le projet, nous devrons être sur le terrain avec ce candidat pour faire ce travail ; on doit harmoniser un certain nombre de choses pour la gestion commune », a précisé Martin Ziguele.

Pour dissiper le doute sur cet accord, le numéro 1 du MLPC pense, pour sa part, revoir cela parce que, selon lui, il y’a un mouvement politique  récemment créé qui se réclame ouvertement du Chef de l’Etat.

Tout porte à croire qu’aujourd’hui le Président de la République a du mal à gérer ou à maintenir des alliances qu’il tisse. Avec la proposition de la révision de l’accord politique entre le camp présidentiel et le MLPC, se dirige-t-on vers un divorce entre Martin Ziguele et Touadéra ?

Source : RJDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here