mardi, décembre 11, 2018
Accueil Societé Centrafrique : Deux chefs Anti-Balaka écopent de peines des travaux forcés à...

Centrafrique : Deux chefs Anti-Balaka écopent de peines des travaux forcés à perpétuité

0
55

BANGUI, le 28 Novembre 2018(RJDH)—La Cour Criminelle a prononcé la condamnation à perpétuité à l’encontre de deux chefs Anti-Balaka. La défense projette de faire appel de ce jugement.

Dieudonné Ngaibona et Fulbert Bondo sont les deux chefs Anti-Balaka reconnus coupables d’association de malfaiteurs et prise en otage d’une humanitaire française. « La Cour, après en avoir délibéré conformément à la loi au nom du peuple centrafricain, statuant publiquement sur la culpabilité, déclare Ngaibona Dieudonné et Fulbert Bondo coupables d’association de malfaiteurs, détention illégale d’armes et de munitions de guerre, vol à main armée, prise d’otages et séquestration. En répression, les condamne à la peine des travaux forcés » C’est en ces termes que le président de la Cour a rendu publique la décision.

Me Jean Claude Komia-Sambia de la défense compte se pourvoir en cassation après la décision de la Cour, « le ministère public à joué sa carte ; nous avons eu à prendre le contrepied et la Cour a tranché ; nous ne pouvons que faire usage de voies de recours. On va se pourvoir en cassation » a lancé le Conseil des condamnés.

Dieudonné Ngaibona et Fulbert Bondo issus des rangs des Anti-Balaka ont été arrêtés en 2015. Ils sont poursuivis par le Parquet général pour cinq chefs d’accusation dont l’enlèvement d’une humanitaire française qui pu témoigner lors du procès qui a duré environ une semaine.

Source : RJDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here