Clôture à l’université de Bangui de l’atelier 3.4 : médiation et tutorat à distance

0
51

Le Vice-recteur Olga Yongo a expliqué que l’évaluation du formateur principal qui est fait ainsi que les divers commentaires issus de ces assises témoignent tout le sérieux qui a caractérisé les travaux.
 
Elle s’est dite convaincue qu’ils sont désormais mieux outillés non seulement par rapport à la connaissance générale de la mise en place de dispositif d’enseignement à distance, mais aussi et surtout comment répondre à l’appel d’offre international 2019 de soutien aux formations ouvertes et à distance (FOAD).
 
Elle a réitéré sa profonde gratitude aux formateurs dont les engagements et les implications ont permis à l’atelier d’atteindre ses objectifs et a renouvelé ses sincères remerciements au responsable du campus numérique francophone pour sa disponibilité à aider l’Université de Bangui.
 
Le Formateur principal Wiliam Kamdem, responsable des formations du Campus numérique francophone de Yaoundé, a indiqué que cette formation entre dans la droite ligne de la modernisation du dispositif d’enseignants d’Université de Bangui en utilisant les technologies de l’information et de la communication.
 
Selon lui, ce 3ème atelier avait pour objectif d’apprendre aux enseignants comment encadrer un groupe d’apprenants à distance en utilisant les nouvelles technologies.
 
Il a fait savoir que chaque module a sa place parce que mettre en place un dispositif d’enseignement à distance demande des compétences diverses et variées.
 
« Le premier atelier avait dans un premier temps pour but d’introduire les nouvelles technologies en montrant aux enseignants comment utiliser les technologies pour améliorer leurs enseignements », a-t-il poursuivi. 
 
Le deuxième module a permis d’entrer dans la phase pratique, notamment celui d’un enseignement traditionnel à un enseignement classique (utilisation des outils permettant de mettre les cours en ligne), a-t-il rappelé.
 
Signalons que cette formation s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Université de Bangui et l’Agence Universitaire Francophone (AUF).
 

 

Source : Acap

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here