Le Congo et la Centrafrique s’harmonisent sur leur interconnexion par fibre optique

0
74


Le ministre congolais des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo (photo, droite), et son homologue de la République centrafricaine, Justin Gourna Zacko (photo, gauche), se sont rencontrés le 20 novembre 2018 à  Brazzaville. L’objectif de la rencontre était d’harmoniser les procédures d’interconnexion des deux pays par fibre optique. Le projet est financé par la Banque africaine de développement (BAD).

Justin Gourna Zacko a déclaré que « les études de surveillance sont déjà  faites depuis le Congo jusqu’à  Salo, en territoire centrafricain. C’est la coordination congolaise qui a mené ces études. Donc, je suis venu voir mon homologue parce qu’étant entendu qu’une partie de ce tronçon se trouve sur le sol centrafricain, comment allons-nous faire pour que cela soit géré convenablement entre les deux pays ».

Le patron du secteur TIC et télécoms centrafricain a indiqué « qu’au niveau de la République centrafricaine, nous sommes sur les études afin de choisir l’entreprise qui va exécuter les travaux d’interconnexion. Nous avons déjà  pu mettre en place l’unité de coordination. Les études sont en train d’être faites ».

L’interconnexion entre le Congo et la Centrafrique sera réalisée côté Congo, à  travers la pose de la fibre optique sur le lit de la Sangha. L’infrastructure quittera Pokola jusqu’à  la frontière Bomassa, en passant par Ouesso et Kabo. Soit 136 km de fibre sous-fluviaux.

Du côté de la Centrafrique, la fibre optique quittera Bomassa jusqu’à  Bangui, soit 147 km.

L’interconnexion devrait être effective au mois de janvier 2020.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here