Centrafrique: l’ONU reconnaît son «incapacité» à  Alindao

0
129


L’émissaire de l’ONU pour la Centrafrique, Parfait Onanga-Anyanga, a déclaré aujourd’hui que la mission onusienne dans le pays (Minusca) était dans « l’incapacité de prévenir des violences de cette nature », après des combats qui ont fait au moins 60 morts mi-novembre à  Alindao (centre).

Nous sommes au quotidien auprès de ces populations qui souffrent, nous faisons tous les efforts possibles pour prévenir l’éclatement de violences de cette nature » et « privilégier le dialogue », a-t-il déclaré aujourd’hui à  la presse à  Bangui. Mais, « force est de constater que ces efforts ne sont pas suffisants », a-t-il ajouté.

« Nous nous retrouvons souvent à  flux tendu dans un pays où nous n’avons pas une présence suffisamment dissuasive partout où nous sommes », a-t-il encore déclaré, soulignant qu’à  Alindao, la Minusca disposait d’un poste temporaire d’une « quarantaine de soldats dans une ville de plus de 30.000 habitants ».

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here