Crise centrafricaine : Human Rights Watch salue l’incarcération par la CPI d’un premier suspect

0
48


Dans un communiqué publié sur son site internet, l’Ong de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a salué le placement en détention par la Cour pénale internationale (CPI), d’un premier suspect dans le cadre de l’enquête ouverte sur les crimes graves commis en Centrafrique depuis 2012.

L’Ong voit dans cette mesure, « une nouvelle opportunité pour rendre justice aux victimes ».

« L’arrestation de Yekatom (photo) est une étape bienvenue. Les victimes en République centrafricaine veulent à  bon droit voir les auteurs d’atrocités tenus responsables.», s’est notamment réjouie Elise Keppler, directrice adjointe du programme justice internationale à  Human Rights Watch.

L’intéressé, Alfred Yekatom, surnommé « Rombhot », est un dirigeant anti-balaka accusé de crimes commis entre décembre 2013 et aoà»t 2014 à  Bangui. Il avait notamment été élu en 2016 au parlement comme représentant de Mbaiki. Il est poursuivi devant la CPI pour plusieurs chefs d’accusation, notamment le meurtre, la torture et les crimes de guerre.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here