Centrafrique: un ex-chef de milice à  La Haye, une « victoire » et des questions

0
50


Ex-chef de milice en Centrafrique, Alfred Yekatom, vient d’être transféré à  la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, une « victoire » pour la justice qui soulève cependant des questions sur la capacité de Bangui à  juger les nombreux autres criminels de guerre de ce pays.

C’est « une nouvelle étape importante dans la lutte contre l’impunité » en Centrafrique, s’est réjoui le Haut Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU. « Les efforts visant à  garantir la responsabilité et la justice des victimes en RCA ont commencé à  porter leurs fruits », estime l’ONU.

Samedi, pour la première fois depuis le début de l’enquête en 2014 sur les crimes commis en Centrafrique à  partir de 2012, un responsable a été transféré à  la CPI. Sa première comparution y est prévue ce vendredi.

Alfred Yekatom, 43 ans, est un ancien chef de milice antibalaka, autoproclamée d’autodéfense, dans les banlieues sud de Bangui et alentour.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here