Le Togo et l’UE font le point sur la crise politique et le nouvel accord ACP / UE

0
44

A l’occasion de la 19ème session du Dialogue politique Togo-Union européenne qui s’est tenue ce mardi, diverses questions ont été évoquées. Selon un communiqué rendu public à l’issue des travaux, la situation politique togolaise, les principaux développements au sein de l’Union et le nouvel accord ACP / UE ont été les principaux points abordés.

Les travaux du Dialogue politique Togo-Union européenne ont tenu compte des préoccupations actuelles des deux côtés. C’est ainsi que la situation politique togolaise était à l’ordre du jour lors de cette rencontre qui a réuni, le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, Robert Dussey (co-président de la session) accompagné d’autres membres du gouvernement togolais dont le ministre de la planification du développement, Kossi Assimaidou, et la Cheffe de la Délégation de l’Union européenne (UE), Cristina Martins Barreira (co-présidente) accompagnée des ambassadeurs allemand, autrichien, espagnol, français, italien, néerlandais et du chef de mission adjoint danois.

A ce propos, Cristina Martins Barreira suite à la présentation faite par les représentants du gouvernement togolais  a déclaré que «l’Union européenne et ses partenaires du Groupe des 5 appuient sans réserves les efforts de facilitation de la CEDEAO. De même, nous avons toujours encouragé l’ensemble des acteurs togolais à privilégier le dialogue et le compromis pour une sortie de crise durable. Ceci dit, un test incontournable pour la vitalité de toute démocratie réside dans la tenue des élections régulières, transparentes et crédibles».

Nouvel accord ACP-UE et le PND également sur la table de discussion

En dehors de la situation politique togolaise, la 19ème session du Dialogue politique Togo-UE a permis aux deux parties de parler des principaux développements au sein de l’UE, des négociations en cours en vue d’un nouvel accord entre les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), d’une part, et l’UE, d’autre part. «Le Togo joue un rôle central dans ce processus à travers son chef de la diplomatie qui a été désigné par ses pairs des ACP pour conduire ces négociations», explique-t-on dans le communiqué transmis à la presse.

Le gouvernement togolais et les ambassadeurs européens ont également évoqué le Plan européen d’investissement (côté européen) ainsi que du Plan national de développement (PND) adopté par le Togo pour la période 2018-2022. «Les deux parties se sont accordées pour organiser au deuxième trimestre 2019 un Forum des Affaires Togo-UE qui sera l’occasion de présenter à de nombreux investisseurs européens les opportunités d’investissement dans le cadre du PND, ainsi que les opportunités de financement de l’UE et des Etats membres pour l’appui à l’investissement privé», a annoncé le communiqué.

Rappelons que le Dialogue politique est une initiative fondée sur l’Accord de partenariat ACP-UE. Il se tient régulièrement et constitue pour les deux parties, une occasion d’échanger des vues sur des  questions d’intérêt commun, général, régional ou sous-régional.

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here