RCA: La défense d’Alfred Yekatom Rombhot conteste son extradition devant la CPI

0
49


L’extradition à  La Haye de l’ancien chef rebelle centrafricain Alfred Yekatom Rombhot a eu lieu ce week-end contre l’avis de ses avocats qui tenaient une conférence de presse ce mardi matin. Ce lundi, le procureur général expliquait l’intérêt de voir l’ancien chef anti-balaka jugé par la Cour pénale internationale, et ce notamment parce que tous les moyens pour cela ne sont pas réunis à  Bangui. La défense n’est pas de cet avis.
Les avocats de Yekatom Rombhot ont décidé de sortir de leur silence. Maître Tiangaye estime que les droits de la défense n’ont pas été respectés lors de la procédure de transfèrement : « N’eut été notre vigilance, je pense que l’on n’aurait même pas été informé de cette procédure d’extradition. On a eu comme l’impression qui avait un modus operandi qui consistait à  mettre à  l’écart les avocats de la défense qui ont été régulièrement constitués par monsieur Alfred Yekatom. Tout au long de cette procédure, nous n’avions même pas été informés. On avait décidé de l’embarquer sans qu’il puisse s’entretenir avec son avocat. Est-ce que vous trouvez que c’est normal dans un Etat de droit ? Ce n’est pas normal ».

L’autre avocat de l’ancien chef rebelle centrafricain, maître Ndjapou, est en colère : « Moi, je ne parle pas d’extradition. Moi, je parle d’un enlèvement d’un kidnapping. C’est même à  la Rambo ».

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here