Centrafrique: une violente dispute de prime entre soldats fait trois morts

0
167


Trois soldats centrafricains ont été tués samedi dans une fusillade entre militaires à  Bambari, dans le centre du pays, a indiqué à  l’AFP une source militaire dimanche.

« Tout est parti d’une dispute entre des éléments du génie militaire à  propos de conditions sécuritaires et financières pour l’exécution de travaux », a expliqué à  l’AFP un responsable de l’armée proche du haut-commandement. Trois autres militaires ont été blessés dans la fusillade, a indiqué la même source. L’information et le bilan ont été confirmés par une autre source à  Bangui.

Les éléments du génie militaire centrafricain ont été déployés à  Bambari pour effectuer des travaux en amont de la célébration de la journée mondiale de l’alimentation, originellement prévue le 16 octobre mais reportée deux fois à  cause des violences. La Centrafrique, que se partagent des groupes armés, est embourbée dans un conflit meurtrier depuis six ans qui a déplacé plus d’un quart de ses 4,5 millions d’habitants.

La reconstitution de l’armée centrafricaine, décimée, est l’un des principaux chantiers du président Faustin-Archange Touadéra, élu en 2016. Jeudi, une quarantaine de personnes, dont deux prêtres, ont été tuées dans des combats entre groupes armés dans le camp de déplacés d’Alindao (centre), qui a été brà»lé. Samedi, un ancien chef de milices antibalaka, autoproclamées d’autodéfense, Alfred Yekatom, a été transféré à  la Cour Pénale internationale (CPI) à  La Haye pour y être jugé pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here