Centrafrique : “Ramboâ€� ex-chef Anti-balaka, extradé direct à  la CPI à  la Haye

0
86


BANGUI – Ancien caporal-chef de l’armée centrafricaine, Alfred Yekatom, alias “colonel Rombhotâ€�, ou encore “Ramboâ€�, en dépit des crimes de civils qu’il coordonnait quand il dirigeait une branche Anti-Balaka, avait été élu en 2016 député de M’Baïki 2 à  l’Assemblée nationale. Cela, nonobstant les sanctions internationales pleuvant sur sa tête. La RCA cultivant toujours l’exception de l’impunité pour les graves crimes.

Alfred Yekatom Romboth, de son nom complet, s’était bruyamment illustré fin Octobre au sein du Parlement en sortant une arme de sa poche pour en faire usage dans l’hémicycle lors de l’élection du nouveau président du Parlement. Il sera arrêté manu militari, puis placé en mandat de dépôt par le Procureur de la République, Laurent Lengande.

Il a été mis dans l’avion hier soir, pour une extradition à  la Cour Pénale Internationale de la Haye.

“L’avion vient de quitter Bangui, il arrivera à  La Haye vers 21H30â€� (20H30 GMT), a précisé une source judiciaire à  LNC.

C’est historiquement parlant, la première extradition de criminels de masse en RCA vers la CPI, depuis l’ouverture de l’enquête sur la Centrafrique en septembre 2014 sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité qui y auraient été commis à  partir de 2012.
YEKATOM SERIAL KILLER

Un lourd passé pour le colonel Rombhot, ex-chef des milices Anti-Balaka du sud du pays, les dits autoproclamées “Autodéfensesâ€�, qui malgré cela, sera tout de même élu député.

En 2015, il avait été placé sous sanctions du Trésor américain, qui le soupçonnait d’avoir mené des campagnes d’exactions contre des populations musulmanes, d’avoir tué des civils à  M’Baiki – Lobaye (sud), et utilisé 153 enfants comme combattants.

Firmine YABADA

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here