Centrafrique : un chef de bande de la capitale échappe à  un attentat

0
65


Le chef de bande de l’agglomération du Kilomètre 5 de la capitale centrafricaine Bangui, Djamous Nimeri Matar alias « Force », a échappé à  son domicile à  un attentat perpétré tôt ce samedi vers 2 heures du matin, a appris Xinhua ce samedi de sources concordantes.

Cette attaque a été ressentie tôt ce matin par des tirs à  l’arme lourde et automatique. Mais les témoins n’arrivent pas à  circonscrire l’origine des auteurs, qu’ils pensent être d’un camp adverse.

Au petit matin, des témoins ont fait écho de ce que le quartier général de M. Nimeri Matar dans le 3ème Arrondissement de Bangui a été complètement détruit et que six de ses éléments ont été grièvement blessés. M. Nimeri Matar, lui, vit toujours en cachette.

Les agissements de M. Nimeri Matar et ses hommes ne cessent d’agacer les habitants de l’agglomération du Kilomètre 5, surtout les commerçants à  qui il a imposé des taxes forfaitaires lui permettant, lui et ses hommes, de survivre.

Ayant abusé de son hégémonie, M. Nimeri Matar est dans le viseur du gouvernement et de la mission onusienne en Centrafrique MINUSCA.

En avril dernier, des casques bleus et des forces de sécurité intérieure avaient lancé un assaut sur le quartier général du chef de bande, sans succès.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here