Réforme de l’Union africaine : à  la veille du sommet, les chefs d’État espèrent un consensus

0
77


à€ la veille du sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA), où les chefs d’État africains doivent se rassembler à  Addis-Abeba les 17 et 18 novembre pour s’accorder sur un projet de réforme institutionnelle portée par Paul Kagame, Pierre Moukoko Mbonjo, le chef de l’unité chargée de sa mise en œuvre, fait le point pour Jeune Afrique.

Voici deux ans que le président rwandais Paul Kagame a été chargé de mettre en œuvre une réforme du fonctionnement l’Union africaine (UA). Si ses grandes lignes font consensus (rendre le financement plus autonome, limiter les dépenses, rendre la commission plus efficace etc.), ses modalités font encore l’objet d’âpres entre les chefs d’État. Kagame, dont le mandat de président en exercice s’achève dans à  peine plus de deux mois, et le président de la Commission, Moussa Faki Mahamat, veulent donc mettre un coup d’accélérateur à  l’occasion du sommet extraordinaire, qui doit se tenir à  Addis-Abeba, les 17 et 18 novembre.

à€ la veille de ce rendez-vous, Pierre Moukoko Mbonjo, le chef de l’unité chargée de la mise en œuvre de la réforme et ancien ministre camerounais des Relations extérieures, fait le point pour Jeune Afrique.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here