Togo  : saisie de 85 tonnes de faux médicaments

0
64

Les autorités togolaises viennent d’annoncer avoir saisi plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits au cours du premier trimestre de l’année en cours. Le phénomène des faux médicaments dans le pays est d’autant plus grave que l’Ordre national des pharmaciens du Togo a indiqué que près de la moitié des médicaments consommés sont des faux.

Malgré les mesures prises par le gouvernement togolais, les médicaments contrefaits ne cessent d’être acheminés vers le pays. Selon des sources officielles, pas moins de 85 tonnes de ces produits ont été saisies durant le premier trimestre de l’année 2018. «Ces chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème», souligne le gouvernement togolais qui s’en est ouvertement inquiété. La même source indique que le phénomène du trafic de faux médicaments est très répandu dans toutes les villes du Togo. Il est dirigé par  «des trafiquants très bien organisés qui font rentrer les contrefaçons par voie maritime ou terrestre et qui disposent au Togo d’un puissant réseau de distribution», révèlent les autorités togolaises.

Quelque 50% de faux médicaments consommés

Selon l’Ordre national des pharmaciens du Togo (ONAT), près de la moitié des médicaments consommés dans le pays sont des faux. «Au mieux, ce sont des placebos, au pire, ils sont dangereux pour la santé», a confirmé de son côté, le gouvernement togolais sur son site. L’ONAT ne cesse d’exhorter les populations à acheter des produits génériques qui sont au même prix que les «médicaments de rue». L’Ordre des pharmaciens appelle dans la foulée les autorités à intensifier la traque des trafiquants et à redoubler de vigilance lors des contrôles douaniers et policiers.

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here