lundi, décembre 17, 2018
Accueil Societé Centrafrique : 166 familles d’accueil temporaire de Boda et ses environs ont...

Centrafrique : 166 familles d’accueil temporaire de Boda et ses environs ont reçu des kits en vivres et non vivres

0
58

Boda le 16 Novembre 2018 (RJDH)…..Dans le cadre du projet d’appui aux familles d’accueil temporaire financé par l’agence de coopération internationale sud-coréenne (KOICA) exécuté par l’ONG/Plan international 166 FAT de Boda et les villages environnants  ont reçu un don en vivres et non vivres.

Ce projet intervient dans un contexte où les familles d’accueils temporaires, ont besoins des appuis constants pour leurs permettre de faire face aux obligations de prendre en charge.

Placide Kombélé, superviseur du projet d’appui aux familles d’accueil temporaire,  explique le but du projet «l’objectif de ce projet est de venir en appui aux familles d’accueil temporaire et de travailler avec elles aux fins de renforcer leurs capacités en termes de sécurité alimentaire et en NFI. Ce sont les non vivres et les vivres .Nous avons ciblé nos familles d’accueil et nous voulons là les assister dans les charges que nous leurs avions confiées ; voilà pourquoi nous venons par ces kits les soulager» a-t-il précisé.

Il revient sur l’effectif de ces familles d’accueil temporaire. «Dans la Lobaye à partir de Boda nous avons  166 Familles d’accueil temporaire, reparties de la manière suivante :  Boda, dont familles d’accueil temporaire ont bénéficié de ces kits et les autres  villes et villages tels que Boganangone, boboua, etc. » a ajouté Placide Kombélé, superviseur du projet d’appui aux familles d’accueils temporaires.

Bienvenu Wilikaté, l’un des chefs   de ménage des familles d’accueil temporaire exprime sa satisfaction «c’est un geste très fort qui nous va droit au cœur, un geste qui vient en appui à tous les efforts que nous déployons  pour prendre en charge les enfants que l’ONG /internationale Plan international a mis à notre disposition ; c’est pour nous un soulagement et nous ne pouvons que encourager Plan international » a-t-il conclu.

Ce projet est financé par l’agence  de coopération internationale sud-coréenne exécuté par l’ONG /international Plan international

Source : RJDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here