dimanche, décembre 16, 2018
Accueil Societé Centrafrique : « Le mémorandum du 12 novembre n’est pas inspiré par...

Centrafrique : « Le mémorandum du 12 novembre n’est pas inspiré par la position de la France », déclare Jean Serge Bokassa

0
49

Réaction de l’ancien ministre de l’intérieur Jean-Serge Bokassa suite à un article du journal en ligne  RJDH sur le mémorandum des partis politiques et société civile.

MOUVEMENT KODRO TI MO KOZO SI

DIGNITÉ – RASSEMBLEMENT – PROGRÈS

Mouvement à caractère politique agréé par décision N 003/MAMTDDL/DIRCAB/DGAT/DAPCA/SAP

Droit de réponse de Monsieur Jean Serge Bokassa Signataire du Mémorandum du 12 Novembre 2018

au journal en ligne RJDH Concernant l’article intitulé. Centrafrique : Les forces vives de la nation exigent la cessation des initiatives parallèles pour le dialogue.

Le Mémorandum du 12 Novembre 2018 signé par les parties politiques et les organisations de la société civile n’a nullement été inspiré par les propos du Ministre français de l’Europe et des affaires étrangères Monsieur Jean-Yves Le Drian comme le stipule votre article. C’est plutôt la souffrance du peuple centrafricain, la dégradation de la situation humanitaire et la volonté pour certains de demeurer dans cette situation catastrophique qui nous a poussé à nous réunir. C’est ce qui nous a conduit à rejoindre l’initiative prise par les partis politiques et la société afin de rendre plus inclusif ce processus qui apparaît comme l’unique ligne directrice et fédératrice de médiation auxquelles souscrivent tant les gouvernent que la communauté internationale. Le seul bémol et unique point de discorde à ce niveau de la réflexion étant de réduire cela aux seuls acteurs que sont le gouvernement, les groupes armés et la communauté internationale.

Notre demande est donc simple : Nous désirons un dialogue inclusif sous l’initiative de l’UA.

Par ailleurs je vous demande aussi de vous référer aux multiples communiqués de presse où le gouvernement centrafricain réaffirme son adhésion à l’initiative de l’Union Africaine.

Bangui, le 13 Novembre 2018.

BP : 1001 Bangui (RCA) / Téléphone : (00) 236 72 45 29 70 / 75634914
adresses mail : [email protected] / [email protected]

Site : www.jsbokassa.com

Liens vers l’article original : http://rjdh.org/centrafrique-les-forces-vives-de-la-nation-exigent-la-cessation-des-initiatives-paralleles-pour-le-dialogue/

 

Source : RJDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here