Centrafrique: amélioration de la gouvernance et de la gestion durable des ressources naturelles

0
64


L’Union européenne contribue à  l’amélioration de la gouvernance et de la gestion durable des ressources naturelles et de la biodiversité en Centrafrique.

5ème réunion du Comité Interministériel de Suivi (CIS) du projet ECOFAUNE+ co-présidée le 9 novembre par le Dircab du Ministère Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, Yalibanda, et par Juan José Villa Chacon, Chef de coopération de la Délégation l’Union européenne.

Financé à  travers le Fonds Bêkou, ECOFAUNE+, vise à  sauvegarder les écosystèmes du nord-est et de l’est de la RCA, dans une perspective de développement durable et de lutte contre la pauvreté.

Dans son allocution, le représentant du ministre des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, a félicité « l’Union européenne pour l’assiduité de son appui technique, financier et politique avec comme référentiels le Programme de développement de la région nord (PDRN), ECOFAC, ECOFAUNE-RCA et ECOFAUNE+ qui se sont succédés entre 1988 et 2018».

Pour le Chef de coopération Villa Chacon, « la dégradation de l’environnement a un impact direct sur la pauvreté car les pauvres sont souvent exposés de manière disproportionnée aux conséquences d’un environnement malsain ». « L’éradication de la pauvreté est l’objectif central de l’Union européenne » étant donné que « Pauvreté et dégradation de l’environnement se renforcent souvent mutuellement dans leurs effets ».

Il a également rappelé que « le projet ECOFAUNE+ » sera relayé par la composante Nord-Est du Projet ECOFAC VI du Programme Indicatif Régional (PIR), dont le démarrage opérationnel est prévu pour le début de l’année 2019.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here