Centrafrique : Clôture des négociations du projet d’interconnexion des réseaux électriques de la RCA et de la RDC

0
159


BANGUI – L’Energie Centrafricaine (ENERCA) et la société AEE Power ont clôturé vendredi dernier les négociations pour la passation du troisième marché du projet d’interconnexion des réseaux électriques de la République Centrafricaine (RCA) et de la République Démocratique du Congo (RDC) à  partir du système hydroélectrique de Boali.

Ce troisième marché consistera à  procéder à  l’extension de Boali, à  renforcer le réseau de transport et celui de distribution afin de passer de 18 Méga Watt actuellement à  40 Méga Watt (MW) à  la fin du projet. C’est dans cette optique que les négociations ont été clôturées et le contrat validé avant la signature du marché d’exécution des travaux avec le ministère de l’énergie.

A travers ce projet, la ville de Zongo en face de Bangui sera raccordée au réseau de distribution d’électricité. «C’est la volonté de nos autorités de mettre en commun les moyens dont nous disposons dans la sous-région. La RDC est l’un des pays qui a un plus grand potentiel d’électricité et le travail qui est initié par les autorités consiste à  mettre en place les embryons de transport d’énergie qui sera dans les années à  venir en mesure de nous permettre d’accéder à  cette possibilité importante de la RDC », a relevé Thierry Patient Bendima, Directeur Général de l’ENERCA.

La RDC alimente déjà  la Centrafrique en électricité dans la ville de Mobaye. «C’est le cadre bien sà»r des échanges voulus par les autorités. Nous allons alimenter Zongo dans la 1ère phase et cela permettra de mieux densifier les besoins pour renforcer nos capacités de production », a-t-il ajouté.

Selon le Directeur Général de l’ENERCA, ce projet ne va pas supprimer les délestages dans la ville de Bangui mais réduira la durée des délestages. «Pour supprimer les délestages, il faut à  l’ENERCA 70 à  80 Méga Watt mais là  nous n’avons que 18 Méga Watt et ce projet permettra d’augmenter la puissance entre 30 à  40 Méga Watt », confie Thierry Patient Bendima au RJDH.

AEE Power se félicite de ce marché car pour Guy Martial Nezou Directeur Régional pour l’Afrique du Centre, «c’est une société qui a commencé ses premiers pas en Afrique et notamment en RDC et travaille essentiellement en Afrique. C’est un honneur et une grande fierté d’avoir un marché en Centrafrique qui doit désormais se mettre au standard de tous les autres pays développés et que l’électricité soit effective et signe du développement », a-t-il déclaré.

Selon les informations reçues au RJDH, un projet similaire à  l’Est du Cameroun va permettre d’électrifier Garoua-Mboulay et Béloko.

La Centrafrique dispose de plusieurs potentiels hydroélectriques sauf que la mise en œuvre demande encore d’énormes investissements. Nous avons les sites de Dimoli au Sud-Ouest qui dispose d’une capacité de 200 MW, celui de la Lobaye 72 MW, de la Kotto 43MW, de Boali 1, 2, 3 28MW, du Lancrenon 32 MW, de Palambo 30MW, La M’Bi 12 MW, de Mobaye 12 MW, de la Nana 1,9 MW et de Sombé 1,5MW.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here