Critiqué en Centrafrique, la Russie répond en dénonçant le contrôle de Mayotte par la France

0
379


Avec la chute du pouvoir de François Bozizé, la République Centrafricaine a basculé dans une profonde crise qui avait alors divisé le pays en plusieurs zones dirigées par différentes bandes armées. Malgré des élections démocratiques en 2015 et l’arrivée de Faustin Archange Touadéra à  la présidence, la situation ne s’est guère améliorée.
L’Union Africaine, sous la houlette de l’ONU avait entamé une série de négociations entre les différents acteurs de la crise en Centrafrique. Faute de résultat la Russie a décidé d’initier une médiation parallèle pour tenter de faire revenir la paix dans ce pays riche en matières premières. Moscou a aussi envoyé des armes et des instructeurs militaires en Centrafrique. Le rôle que joue la Russie dans la crise centrafricaine est très mal vu par la France et les premières autorités de l’hexagone ont fait savoir leur mécontentements.
En ce qui concerne la France, de nombreux territoires d’Outre Mer sont sous son giron comme Mayotte qui est l’une des quatre îles de l’archipel des Comores. C’est ainsi que le ministre Russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov a accusé la France de “garder le contrôle de manière illégitimeâ€� sur Mayotte. Au cours d’une conférence de presse conjointe dans la capitale russe avec le chef de la diplomatie comorienne Soeuf Mohamed El Amine, Lavrov a déclaré ceci: “Malgré de nombreuses résolutions adoptées par l’Assemblée Générale (de l’ONU) sur cette question, la France continue à  détenir Mayotte d’une façon illégitime“. Le diplomate russe, en prenant comme exemple le cas du Kosovo et de la Serbie a déclaré ceci: â€� Les pays qui ont organisé la séparation du Kosovo de la Serbie, de Mayotte des Comores et qui ont tenté à  plusieurs reprises de changer les régimes dans les pays où ils le jugeaient nécessaire, nous montrent des exemples flagrants d’une politique de deux poids deux mesuresâ€�

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here