fbpx
mardi, novembre 20, 2018
Accueil Actualités Centrafrique : La politique sectorielle de la justice en cours d’élaboration à...

Centrafrique : La politique sectorielle de la justice en cours d’élaboration à Bangui

0
35

BANGUI, le 07 Novembre 2018(RJDH) —- Le gouvernement et ses partenaires la Minusca et le PNUD viennent de lancer ce mercredi 07 novembre à Bangui un atelier de consultation et d’élaboration de la politique sectorielle de la justice. L’objectif est de doter le secteur de la justice d’un plan de développement d’une justice indépendante.

La demande de la justice et la demande de mettre fin à l’impunité selon Najat Rochdi, Coordonnatrice résidente du système des Nations-Unies et représentante résidente du PNUD a été « toujours consistante à travers l’histoire de la RCA et qui a été très forte au moment du forum de Bangui en 2015 ». Il s’agit aussi de mettre en cohérence cette politique avec les autres mécanismes qui sont en place notamment la Cour Pénale Spéciale, les affaires pénitentiaires du pays dans le but de lutter contre les violations des Droits de l’Homme en Centrafrique.

Ce projet d’appui au secteur de la justice permet d’engager des reformes afin de lutter contre l’impunité en Centrafrique,  « l’objectif est de rajouter une brique à l’édifice de la construction de tout ce qui est lutte contre l’impunité. Aujourd’hui, quelle est la politique sectorielle au niveau de la justice qui pourra effectivement répondre aux ambitions et à la vision du gouvernement mais aussi à la demande de la population centrafricaine ? » s’est-t-elle demandé.

Dans son discours de circonstance, le Ministre de la Fonction publique Jean-Louis Opalegna, représentant le Ministre de la Justice a annoncé la mise en œuvre à court et moyen terme, « d’un plan de développement d’une justice indépendante, impartial et équitable en République Centrafricaine » après ces assises de trois jours.

En 2017, lors des Etats généraux de la justice organisés par le gouvernement, plusieurs demandes ont été formulées par les forces vives de la nation entre autres le rétablissement de la chaine pénale en Centrafrique.

Source : RJDH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here