Un séminaire pour outiller les membres des Cellules Mobiles de Recrutement des FACA

0
18


Une centaine de membres des Cellules Mobiles de Recrutement des Forces Armées Centrafricaines (FACA) ont participé ce vendredi 2 novembre à  un séminaire de formation organisé conjointement par le Ministère de la Défense Nationale (MINDEF) par le biais du Comité Mixte de Recrutement et la MINUSCA à  Bangui.

L’objectif de l’atelier est de permettre aux participants de prendre connaissance du processus du recrutement qu’ils vont assurer dans 11 Préfectures de la Centrafrique, et comprendre les relations qu’ils vont avoir sur le plan de l’organisation technique avec les équipes de la MINUSCA qui sont en province.

Ouvrant officiellement la séance, le Directeur de cabinet du MINDEF, le Colonel Akaktus Betibangui a rappelé l’importance toute particulière que revêt ce processus pour le gouvernement. « Cela témoigne de l’attention prioritaire de renforcer la capacité des équipes en vue de la réussite totale du processus de recrutement », a-t-il déclaré avant d’exhorter les participants à  faire montre d’assiduité, de courage et de discipline quand ils seront déployés sur le terrain.

Les travaux ont débuté par une brève introduction sur la situation sécuritaire du pays et la contribution de la MINUSCA au processus de ce recrutement qui se déroulera du 5 au 14 novembre 2018prochain.

Lors de sa présentation, le Directeur de la Section de la Réforme du secteur de Sécurité (DRSS), Mody Berethe a énuméré les différentes formes de soutien de la Mission dans cette opération, notamment l’appui technique à  la mise en place du Groupe de Travail Interne en appui au Comité Mixte de Recrutement (élaboration du Plan de Recrutement et du budget, visite du Camp Kasai et sensibilisation des 8 Arrondissements de Bangui); l’appui dans l’impression des affiches, la réalisation et diffusion des spots publicitaires et sensibilisation ; l’appui dans le transport aérien et terrestre des équipes en province et l’appui dans la sécurisation du processus de recrutement. «

Le travail que la MINUSCA fait est l’aboutissement des différents autres engagements que la RCA a prise à  travers le Forum de Bangui ainsi que à  travers le Cadre d’Engagement Mutuel qui est mis en place à  travers le mandat. La Mission restera toujours mobilisée pour que tout ce qui a été écrit sur les papiers ne soient pas de vains mots » a expliqué le DRSS.

Pour toucher le maximum des jeunes de 18 à  25 ans, la tranche d’âge limite pour tous ceux et celles désirant être recrutés, le MINDEF et la MINUSCA ont mis en place une stratégie de communication sur laquelle les deux partenaires ont particulièrement insisté. A travers cette stratégie, les deux parties disent vouloir montrer à  la population que le processus est transparent et ouvert à  tous les centrafricains qui remplissent les critères.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here