Centrafrique : L’Union européenne confirme son appui au Secrétariat général des Ongs (SPONG) dans l’accompagnement des efforts du Gouvernement dans le processus de reconstruction socio-économique du pays

0
14


La cérémonie de remise officielle des matériels informatiques et bureautiques au Secrétariat permanent des ONG (SPONG), financé par l’Union européenne à  travers le Fonds Bêkou, à  hauteur de de 34 133 350 Fcfa, soit 50.511 euros, a eu lieu ce jour en présence de Bertrand Touaboy, ministre des Petites et moyennes entreprises, de l´artisanat et du secteur informel représentant le ministre de l’Economie, du plan et de la coopération internationale, de Krebs Hanns-Achim, chef de coopération a.i., représentant la Cheffe de Délégation l’Union européenne, des représentants du SPONG, des représentants des Ongs internationales Bioforce et OXFAM et de ceux des plateformes des Organisations de le Société civile (OSC).

Cette dotation s’inscrit dans le cadre du projet dénommé : « Projet de renforcement des capacités locales à  œuvrer pour la résilience des populations et la réponse aux crises en RCA », lancé le 3 mai 2018 à  Bangui et mis en œuvre par le Consortium Bioforce-Oxfam et deux partenaires nationaux dont l´ACFPE et le Laboratoire d´Economie Rurale et de Sécurité Alimentaire (LERSA) de l´Université de Bangui.

Cette cérémonie témoigne de l’importance accordée par l’Union européenne à  la participation effective de la société civile dans les choix et les actions de développement et dans le débat public, tant au niveau national qu’au niveau local.

Ces matériels informatiques et bureautiques sont composés de :

un véhicule
quatre motos
deux ordinateurs de bureau
deux ordinateurs portables
deux onduleurs
deux tablettes
une imprimante multifonction
une imprimante portable
un vidéo projecteur
des appareils photo
des disques durs
un modem Wifi
des fournitures de bureau
et des consommables informatiques.
Le ministre Bertrand Touaboy, a déclaré que « la remise de ce don témoigne une fois de plus de la volonté manifeste de l’UE, à  soutenir le Gouvernement à  travers un partenariat fructueux et dynamique autour de Programmes de développement ayant un impact direct, positif et visible auprès de la population centrafricaine».

Pour sa part, monsieur Krebs Hanns-Achim, a fait le plaidoyer pour que les OSC nationales et internationales puissent contribuer davantage aux politiques nationales et au système de suivi du Plan de relèvement national (RCPCA). « La participation des OSC aux processus politiques est essentielle pour élaborer des politiques inclusives et efficaces. Elles contribuent ainsi à  la construction d’États plus comptables de leurs actes et plus légitimes, ce qui débouche sur une cohésion sociale accrue et des démocraties plus ouvertes et plus fortes », a-t-il ajouté.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here