Centrafrique : Des efforts significatifs sont en train de propulser le secteur du Commerce et de l’Industrie

0
52


Les résultats des investigations menées dans le secteur du Commerce et de l’industrie sont très parlants et séducteurs à  tel enseigne que l’on est en droit d’affirmer que les efforts qui sont fournis depuis environ deux années par l’actuelle équipe dirigeante de ce Département sont en train de propulser ce secteur qui a été très fragilisé par la profonde et longue crise que le pays a traversée. En d’autres termes l’œuvre de la relance du secteur du Commerce et de l’Industrie pilotée par le Ministre COME Hassan, cadre bien avec la vision du Chef de l’Etat.

Notons que ce Département qui a pour principale mission de promouvoir le Commerce et l’Industrie a très vite compris qu’il fallait se doter des textes législatifs appropriés afin de donner confiance aux investisseurs et autres partenaires qui interviennent dans ces deux domaines que sont, le Commerce et l’Industrie.

En effet, suite au retour à  l’ordre constitutionnel marqué par l’élection du Président de la république Faustin Archange TOUADERA suivi de la formation du Gouvernement par le nouveau Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI en mars 2016, le nouveau Chef du Département en Charge du Commerce et de l’industrie et son staff se sont attelés pour doter des lois appropriées afin de créer un environnement attractif et rassurant.

C’est dans cette foulée que la Charte du Commerce a été pour la première fois dans l’histoire du pays adoptée et c’est un document très important qui a été conçu avec le concours des partenaires et constitue un modèle dans la sous-région d’Afrique centrale. Il s’y en est suivi l’élaboration du projet de loi relatif à  l’amélioration de la qualité des produits et un autre projet de qui porte sur la création d’un Fonds du Développement du Commerce et de l’Industrie. Tous ces projets de loi se trouvent déjà  présentement sur la table des députés de la nation pour adoption.

Au plan régional, le Département du Commerce et de l’Industrie par le biais du Ministre COME Hassan a signé des Accords relatifs à  la libéralisation du secteur de Commerce sur le continent. Aussi, la RCA occupe pour la toute première fois depuis le mois de février 2018, le poste de Coordonnateur du secteur de Commerce des pays moins avancés et ce, pour une durée de deux ans.

Dans le cadre des activités réalisées, le Ministre COME Hassan a réussi à  relancer le Projet du Cadre Intégré Renforcé qui a été suspendu en 2013 à  cause de la crise. Cette relance a permis de doter la Cellule en charge des stratégies des moyens roulants pour remplir avec efficacité ses missions.

Le Département du Commerce a entrepris également des opérations de surveillance des prix et de la qualité des produits malgré les difficultés de transport dont les cadres et techniciens sont confrontés.

Aussi, conformément à  l’aide-mémoire approuvé au mois d’avril 2018 dernier par le Ministère du Commerce et de l’Industrie (CCI), l’Agence de l’Organisation Mondiale du Commerce et des Nations Unies, un séminaire de formation sur l’introduction de la planification stratégique a été conjointement par les dites institutions susmentionnées le 20 septembre dernier 2018 à  Bangui. Ce séminaire a abouti à  plusieurs pertinentes recommandations entre autres, la dotation de l’Agence d’un budget adéquat et la mise en place de l’Agence des ressources humaines qualifiées.

Bienvenu ANDALLA,

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here