Politique monétaire : la BEAC rehausse son taux directeur

0
15


Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) passe de 2,95 à  3,5% au terme du troisième comité de politique monétaire tenu le 31 octobre. La banque centrale prévoit également une amélioration de la croissance économique au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale.

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) continue de resserrer sa politique monétaire. Après avoir décidé d’une première hausse de 50 points de base de son taux directeur, le 22 mars 2017, son comité de politique monétaire, réuni le 31 octobre à  Yaoundé, l’a à  nouveau augmenté de 55 points de base. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) passe ainsi de 2,95 % à  3,5 %.

Cette décision s’inscrit dans la logique de renforcer la remontée en cours du volume des réserves de change de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) regroupant le Congo, le Gabon, le Cameroun, le Tchad, la Centrafrique et la Guinée Equatoriale. Elle permet de ponctionner de la liquidité, car « on s’est rendu compte de ce que si on injecte 100 F CFA dans le circuit, 55 à  60 F CFA sortent de la zone et cela réduit nos réserves », soutient son gouverneur, Abbas Mahamat Tolli.

Source : ABangui

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here