Centrafrique : Des députés préoccupés par la présence russe

0
40


Un face-face a réuni, ce 23 octobre, des Députés de la nation et le Conseiller russe du président Touadera en matière de sécurité, en la personne de Valeriy Zakharov. C’était dans la salle de conférence de l’hôtel Oubangui, sous la modération de Paul Crécent Béninga, le Porte-parole du Groupe de travail de la société civile centrafricaine.

Il s’agit principalement de la question sécuritaire, mais bien d’autres thématiques visant la stabilité sociopolitique et économique ont constitué le fond des débats. D’ailleurs, les points inscrits à  l’ordre du jour sont : (1) la sécurité nationale vue par les élus de la Nation ; (2) le fonctionnement de l’appareil législatif ; (3) les enjeux de la décentralisation en République centrafricaine ; (4) les dispositions légales sur la création et le fonctionnement des partis politiques en République centrafricaine et ; (5) le Code électoral centrafricain.

Loin de faire le résumé des échanges, les discussions ont été de haut niveau, riches et intéressantes. Les élus de la Nation conviés à  cette rencontre ont, point par point, égrainé les méandres du microcosme politique centrafricain, dans la perspective de capitaliser au maximum la présence russe en Centrafrique. « L’objectif recherché à  travers ces échanges, c’est de voir ensemble avec les députés qui représentent le peuple, ce que nous devons faire, ensemble, pour faire prospérer la République centrafricaine », a indiqué Valeriy Zakharov en introduction de la table-ronde.

L’honorable Léopold Yongoro-Vital, député de la deuxième circonscription du 8ème arrondissement de Bangui, interrogé sur la rencontre, a salué la coopération avec la Russie. « Nous avons constaté une nette amélioration, notamment en ce qui concerne la sécurité avec la présence des Russes. Les régions où les Forces armées centrafricaines (FACA) entraînés par les Russes, sont déployés telles que Bangassou, Paoua, Obo, Sibut, connaissent immédiatement un calme relatif. C’est un motif pour espérer », a-t-il noté à  l’issue de la rencontre.

En ce qui concerne le fonctionnement de l’Assemblée nationale qui a fait l’objet de beaucoup d’attention au cours des échanges, l’honorable Lèopold Yongoro résume tout simplement qu’il s’agit d’une situation qui est « perfectible », et qu’au fil des temps, le Parlement connaitra une stabilité. Car, a en croire son développempent, la République centrafricaine vient de sortir d’une longue période de crise qui a profondément abîmé l’Etat à  travers ses différentes institutions. « Ce n’est pas par un coup de bâton magique que nous allons tout reconstruire en même temps », a-t-il commenté.

Notons que cette rencontre n’est pas la première du genre initiée par le Conseiller russe du Chef de l’Etat, car à  chaque fois qu’il est nécessaire, une mini-table ronde est organisée avec une catégorie de la population, la plus concernée, dans l’optique de solutions concertées aux défis qui s’imposent.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here