Cameroun  : Camrail annonce une réorganisation et un renforcement de ses activités

0
14

La société concessionnaire du transport ferroviaire au Cameroun, la Cameroon Railways (Camrail), filiale du groupe français Bolloré, va procéder à la réorganisation et au renforcement de ses activités, a annoncé Pascal Miny, le directeur général. Intervenant à l’occasion d’une cérémonie officielle ce week-end, il a expliqué que cela se fera à travers la mise en service des nouvelles locomotives.

Cameroon Railways (Camrail) va mettre en service de nouvelles locomotives. C’est ce qu’a annoncé ce week-end, le directeur général de la filiale de Bolloré Transport & Logistics, société concessionnaire du transport ferroviaire dans le pays, Pascal Miny, qui a indiqué que sa société procédera ainsi à la réorganisation et au renforcement de ses activités. Le Top management a ajouté que ces nouveaux engins devraient être opérationnels avant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 qu’abritera le Cameroun.

L’annonce du directeur général, Pascal Miny, est intervenue à l’occasion d’une cérémonie en prélude à la commémoration ce dimanche le 21 octobre 2018, du second anniversaire de l’accident ferroviaire d’Eseka ayant officiellement fait 79 morts et 600 blessés. « L’organisation de cette cérémonie de communion avec les orphelins de l’accident d’Eseka est un accompagnement pour marquer notre solidarité à ces enfants qui, au-delà des autres aspects liés aux indemnisations des ayants droits, ont reçu des bons scolaires afin de poursuivre leurs études », a d’ailleurs commenté le responsable.

Lire aussi : Cameroun/Bolloré : Cyrille à l’épreuve du déraillement

A noter qu’au total 88 orphelins des victimes de la catastrophe ferroviaire ont reçu l’appui des responsables de Camrail lors des cérémonies qui ont respectivement eu lieu dans les villes de Douala, Yaoundé et Ngaoundéré. La société avait été condamnée par la justice camerounaise pour «homicide, blessures involontaires et activités dangereuses » et devrait donc indemniser les victimes, même si ses avocats ont dénoncé un verdict pris en « l’absence de toute expertise qualifiée et compétente » et interjeté appel de la décision.

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here