Centrafrique : l’assassinat de trois ressortissants chinois « ne restera pas impuni » (président)

0
27


L’assassinat de trois ressortissants chinois en République centrafricaine (RCA) « ne restera pas impuni », a assuré le président Faustin-Archange Touadéra lors d’un récent entretien à  Bangui avec l’ambassadeur de Chine en RCA, Chen Dong.

« Les auteurs et leurs complices seront traduits devant la justice de la RCA (…) pour que justice soit faite aussi bien pour les victimes, mais (aussi) pour le peuple centrafricain », a-t-il indiqué. Treize suspects seront jugés le mois prochain.

Le 4 octobre, trois ressortissants chinois ont été tués à  Sosso-Nakombo (sud-ouest) par des habitants pensant qu’ils étaient à  l’origine de la disparition d’un de leurs compatriotes lors du naufrage d’une embarcation.

M. Touadéra a présenté de nouveau ses condoléances aux familles des victimes, se disant « indigné devant de tels actes de barbarie ». « L’indignation n’est pas seulement la mienne, mais du peuple centrafricain », a-t-il dit, alors que les victimes étaient « venues travailler dans le cadre du développement de la RCA ».

Qualifiant les assassins d' »ennemis de la paix et du peuple centrafricain » devant lesquels la RCA « ne baissera les bras », le chef de l’Etat a assuré que cet acte criminel n’allait pas altérer la volonté de son pays de continuer à  travailler pour améliorer sa coopération avec la Chine.

M. Touadéra a rappelé le récent sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) à  Beijing en marge duquel il s’est entretenu avec son homologue chinois Xi Jinping. « Un programme important de coopération a été développé entre nos deux pays et nous allons continuer à  travailler dans le cadre de ce programme », a-t-il indiqué.

Selon le président centrafricain, des mesures de sécurité seront mises en place au profit des populations civiles étrangères pour que de pareils actes puissent pas se reproduire. Il a souhaité « assurer les investisseurs qui viennent de Chine que des mesures seront prises » pour leur protection.

Source : ABangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here