Centrafrique : enlèvement de deux casques bleus et d’un gendarme à  Bria

0
118


Deux casques bleus de l’unité de la police de la mission onusienne en Centrafrique MINUSCA et le commandant de la compagnie de gendarmerie de la ville centrafricaine de Bria (centre-nord) ont été enlevés vendredi par des éléments armés assimilés à  ceux de la Séléka proche du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC), a appris samedi Xinhua d’une source locale.

Il s’agit des mercenaires tchadiens de la Séléka, branche FPRC, a précisé le député de Bria, Arsène Kongbo, qui a fait savoir que ce rapt fait suite à  l’arrestation mercredi de quelques éléments rebelles responsables de nombreux forfaits qui devraient être acheminés jeudi vers la capitale centrafricaine Bangui afin d’être présentés aux autorités judiciaires.

Toujours selon lui, en représailles à  cette arrestation, des éléments rebelles de la Séléka ont investi vendredi la ville de Bria et se sont mis à  tirer dans tous les sens.

Se retrouvant nez à  nez dernier avec une patrouille des casques bleus, a ajouté M. Kongbo, les manifestants ont procédé à  l’enlèvement de deux d’entre eux, ceux notamment de l’unité de la police onusienne (UNPOL), puis ont kidnappé le commandant de compagnie de la ville.

Après le kidnapping, les ravisseurs ont traversé le cours de la Kotto avec les otages, et les ont cachés dans la brousse, axe Bria-Yalinga. Pour l’heure, a conclu M. Kongbo, des négociations sont en cours à  Bria pour la libération des otages, sans déclaration de la gendarmerie et de la MINUSCA.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here