La révolution numérique à l’ordre du jour du forum des directeurs de l’information des agences de presse africaines

0
19

Le premier panel a été dirigé par M. Rachid Ressani, Directeur général d’IT Road Consulting. Ce panel a enregistré la participation des intervenants tels que M. Laurent Marie, Directeur général de after.be fort, M. Samir Falaki, Directeur général de SIGITAL, et M. Chahid-Hicham Bachir, Directeur des systèmes d’information de la MAP.
 
Le panel sur la numérisation de la production est axé sur les défis communs auxquels sont confrontées les agences de presse africaines, à la lumière du paradigme technologique et de la révolution numérique qui ont complètement bouleversé les règles du jeu.
 
Il est apparu, au cours des échanges, que la numérisation de la production devient capitale car elle permet de combiner le texte, le son et l’image sur un même support et de transformer l’appréhension, outre le renouveau de l’analyse du contenu.
 
Le second panel de la journée de jeudi a porté sur la programmation éditoriale. La modération de cette séquence a été assurée, toujours par M. Rachid Ressani. Les intervenants ont été M. Rachid Mamouni, Directeur de l’information de l’Agence marocaine de presse (MAP), M. Laurent Marie et M. Chahid-Hicham Bachir.
 
Il s’est dégagé, lors de ce panel, l’importance que les agences de presse devraient accorder à la programmation ou à la planification éditoriale qui fait partie intégrante des stratégies des agences en matière de visibilité et de mise en ligne de contenus éditoriaux.
 
Il s’agit aussi, pour elles, de mettre en place une veille d’information et un plan d’action de rédaction, assurer une meilleure gestion des contenus, couvrir l’actualité et proposer sur une période donnée un contenu de qualité.
 
Ont concouru à la réussite du forum des directeurs de l’information des agences de presses africaines les entités suivantes : la compagnie aérienne Royal air Maroc, la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE), le groupe Office chérifien des phosphates (OCP), l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), l’Union pour la méditerranée, une organisation euro-méditerranéenne, et la société des télécommunications Maroc telecom. 

 

Source : ACAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here