Corne de l’Afrique : l’Erythrée, l’Ethiopie et la Somalie font un nouveau pas vers la consolidation de la paix et de la stabilité

0
10

Les ministres des affaires étrangères de l’Erythrée, Osman Saleh, et de l’Ethiopie, Workneh Gebeyehu, sont arrivés ce mercredi 17 octobre 2018 à Mogadiscio dans la capitale somalienne. Avec leur homologue somalien, Ahmed Isse Awad, ils préparent une rencontre de leurs chefs d’Etat.

L’Erythrée, l’Ethiopie et la Somalie continuent le processus engagé depuis quelques semaines en vue de sceller une paix durable dans la région de la Corne de l’Afrique. Les ministres des affaires étrangères des trois pays, Osman Saleh de l’Erythrée, Workneh Gebeyehu de l’Ethiopie et Ahmed Isse Awad de la Somalie, ont tenu une rencontre officielle ce mercredi 17 octobre à Mogadiscio, capitale somalienne. Selon les sources proches du dossier, l’objectif de la rencontre des trois chefs de diplomaties était de préparer une réunion qui regrouperait les dirigeants de leurs pays respectifs. La presse locale assure même que si la date de cette réunion des chefs d’États et de gouvernement de la région n’est pas encore connue, le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président érythréen Isaias Afwerki devraient arriver sous peu dans la capitale somalienne.

L’arrivée des dirigeants de ces pays à Mogadiscio devrait leur permettre, de sceller le pacte de coexistence pacifique dans leur région souvent en proie à des altercations inter-États à cause entre autres de litiges frontaliers. Et sur ce plan, beaucoup d’avancées ont été déjà réalisées. Les chaudes poignées de main et les sourires échangés entre les trois ministres à leur sortie d’avion, n’ont pas été vus depuis très longtemps.

Deuxième rencontre en un mois

Les relations ont en effet beaucoup évolué entre les trois pays ces derniers temps. C’est la deuxième fois en l’espace d’un mois que les trois ministres des affaires étrangères organisent des rencontres. Ils s’étaient déjà vus dans la capitale érythréenne, Asmara, en début septembre où ils avaient conclu un accord axé sur le renfoncement des relations entre leurs pays respectifs. Suite à cette rencontre, les ministres avaient envoyé une mission à Djibouti pour une médiation entre l’Érythrée et Djibouti qui entretiennent des relations très tendues depuis plus de 10 ans.

La mission a d’ailleurs permis au lendemain, une rencontre entre le président érythréen, Isaias Afwerki et le chef de l’État djiboutien Ismaïl Omar Guelleh à Djeddah, ouvrant ainsi la voie à une normalisation des relations entre les deux pays.

C’est également la preuve que les trois pays, la Somalie, l’Érythrée et l’Éthiopie, forment désormais un bloc diplomatique qui peut faire face de manière collective, à leurs préoccupations. La démonstration s’est faite à la 73è Assemblée générale des Nations Unies quand les trois pays ont unanimement appelé à ce que les sanctions contre l’Érythrée soient abandonnées.

 

Source : La Tribune Afrique

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here