Centrafrique : Le ‘’’Mouvement Cœurs Unis » en trois questions avec Bata Wann-Zahne

0
56


Coupons court aux supputations qui végètent infructueusement autour des ambitions politiques de Touadera. Bangui, capitale de la République centrafricaine est rythmé ces derniers temps par des séries de campagnes sous forme de meeting dans les quartiers, au stade 20 000 Places et dans les communes environnantes de Begoua et de Bimbo. Å’uvre des caciques de la galaxie touaderienne dont M. Blaise Didacien Kossimatchi qui coordonne les Ongs et Associations de soutien au Chef de l’Etat. Pour avoir le cœur net, la Rédaction a donné la parole à  l’un des Fatistes durs et purs, M. Bata Wann-Zahne qui aborde sans vergogne les tenants et les aboutissants du ‘’’Mouvement Cœurs Unis » – le parti en gestation de Touadera.

Corbeaunews.Centrafrique (CNC) : Monsieur Bata Wann -Zahne, bonjour ! Depuis quelques semaines, des séries de meeting sont organisés à  travers la ville de Bangui et ses environs, et vous ne manquez jamais à  ces rencontres… Alors que d’aucuns savent qu’il s’agit, au finish, de mettre en place le parti du Président Touadera. Dites-nous de quoi est-il question exactement ?

Bata Wann – Zahne (BWZ) : Bonjour, Monsieur le Journalistes ! Tous les Centrafricains étaient témoins et aussi acteurs de l’élection démocratique d’un homme à  la tête de notre pays, la République centrafricaine. Il s’agit du Professeur Faustin Archange Touadera. Depuis près de trois années déjà  à  la magistrature suprême de l’Etat, ce dernier a prôné la rupture, ce que nous avons tous vu et vécu ; il a juré sur la politique de la main tendue et le dialogue, ça aussi, nous avons été témoins. Le fruit palpable de cette approche est qu’à  travers la politique du Président Touadera, notre pays retrouve peu à  peu la paix, la stabilité et la cohésion nationale, conditions sine qua non pour le développement de notre pays. Comment ne pas soutenir une personne qui veut tout mettre en œuvre pour la paix et la sécurité ?
Voilà  pourquoi nous nous sommes engagés, et moi M. Bata Wann – Zahne personnellement en tant que citoyen responsable, et de manière désintéressée, de soutenir le Président Touadera dans sa politique. Mon engagement est affiché et non de me cacher. Nous devons le soutenir jusqu’à  sa réélection, afin que les Centrafricains gardent le même élan de la restauration de l’Etat et le rétablissement de la paix et la cohésion que nous connaissons à  l’heure actuelle, afin de permettre un bon redémarrage de l’économie nationale et donc du développement de la RCA.

CNC : Et à  propos du Mouvement Cœurs Unis ?

BWZ : La philosophie du Président Touadera consiste en une politique d’ouverture et de main-tendue à  toutes les filles et tous les fils de Centrafrique, de l’Est à  l’Ouest, du Nord au Sud. Même si vous êtes d’autres partis politiques et que vous aspirez à  la paix, à  la reconstruction, à  la réconciliation et donc à  la vision du Chef de l’Etat, vous avez votre place au sein du Mouvement Cœurs Unis. C’est une association à  caractère politique qui réunit tous les fils du pays dans le seul but du bien-être du peuple centrafricain.

Je tiens également à  rappeler que le Président Touadera est un mathématicien. Seulement, ses opérations excluent la soustraction et la division ; rien que l’ADDITION et la MULTIPLICATION, c’est-à -dire que tous les Centrafricains sont les bienvenus dans le Mouvement Cœurs Unis.

Nous avons un Président qui a une grande expérience politique et qui est déterminé à  mettre fin aux troubles successifs que le pays n’a cessé de connaître depuis des décennies.

CNC : Revenons à  vous personnellement, M. Bata Wann – Zahne, comment entendez-vous aider le Président dans sa vision politique qui prend désormais forme dans le Mouvement Cœurs Unis ?

BWZ : Ma détermination pour la bonne cause qui tient à  cœur le Président Touadera, n’est pas à  démontrer. Je réponds et je répondrai toujours présent aux côtés de la Coordination du Mouvement Cœurs Unis pour asseoir d’abord cette Association politique sur une base solide. Beaucoup de personnes ont été témoins de nos tournées et campagnes dans tous les arrondissements de Bangui, puis dans les communes de Bimbo et Bégoua. Des équipes travaillent également dans les préfectures de notre pays. Notre objectif est de présenter la vision du Chef de l’Etat aux Centrafricains, et ainsi susciter leur adhésion massive à  cette vision pour la paix et le développement de notre cher et beau pays. Que chacun soit disposé à  apporter sa pierre à  la construction de l’édifice avec le Président Touadera.

Je profite d’ailleurs de votre micro pour remercier et féliciter les Banguissoises et les Banguissois qui ont marqué une adhésion massive à  la vision du Président Touadera. J’avoue que nous étions débordés de voir leur grande mobilisation partout où la Coordination du Mouvement Cœurs Unis tient des meetings pour appeler au soutien pour le Chef de l’Etat. La population nous a montrés qu’elle n’attendait que cet appel du Président pour manifester solennellement son soutien et le fort engouement dont elle a fait montre.

CNC : Votre dernier mot…

BWZ : C’est plutôt un appel que je voudrais lancer à  mes compatriotes centrafricains. Notre pays se présente aujourd’hui comme un accidenté qui est hospitalisé. Son docteur, c’est le Président Touadera qui essaie de rassembler les os fracturés. Cet appel patriotique que je lance consiste à  dire aux uns et aux autres que notre pays retrouve progressivement la voix de sa reconstruction dans la paix et la concorde nationale. A nous centrafricains, de nous mobiliser derrière notre Président en lui accordant un mandat supplémentaire pour parfaire complètement l’œuvre salutaire qu’il est en train de mener soigneusement pour le bien-être de son peuple. Nous avons trop souffert avec les autres politiques, nous voulons être fiers et en paix dans notre pays.

Fred Krock

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here