​Au moins sept morts et plus de 80 blessés à la suite d’un accident de train à 20 kilomètres au nord de Rabat

0
27

D’après un communiqué de l’Office national des chemins de fer (ONCF), « le train navette rapide (TNR) numéro 9 assurant la liaison entre Rabat et Kénitra a déraillé », contrairement à l’hypothèse de collusion entre deux trains qui tentait de faire tache d’huile.
 
D’après des témoins, des wagons, après avoir quitté les rails, ont percuté les piles d’un pont passant au-dessus du chemin de fer, dans la commune de Bouknadel, près de Salé. Un hélicoptère et des ambulances ont fait partie de la logistique de secours.
 
Quelques minutes après l’accident, les ministres marocains de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, et de l’Équipement et du Transport, Abdelkader Amara, se sont déportés sur les lieux de l’accident, pour s’enquérir personnellement de la situation.
 
De source officielle, le Roi du Maroc, Mohamed VI, a pris l’engagement « de prendre personnellement en charge les funérailles et les frais d’inhumation des victimes, parmi lesquelles le chef du train et le conducteur. Il a aussi donné des instructions pour que les blessés soient soignés à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat.
 
Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident. Dans le même temps, l’ONCF s’est mis au travail pour rétablir le réseau pendant que des bus ont été réquisitionnés pour assurer la liaison Salé-Kénitra. 

 

Source : ACAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here