Célébration à Bangui de la Journée internationale de la Jeune Fille

0
16

Organisée par le ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, avec le concours financier de l’ONU FEMMES, cette conférence intergénérationnelle qui a mobilisé plus de cinquante femmes et jeunes filles a pour but de défendre les droits des enfants et des adolescentes souvent bafoués dans le monde.
 
La ministre Aline Gisèle Pana a indiqué que la commémoration de cette journée marque la visibilité des jeunes filles à travers des actions concrètes et vise à transformer leur vie d’ici 2030 et que la scolarisation des filles est l’un des grands enjeux du millénaire.
 
« Le gouvernement centrafricain, à travers un engagement constant, a beaucoup œuvré pour l’égalité des chances entre les filles et les garçons, d’autonomisation à travers les soins de qualité, une éducation de base solide et un encadrement qui mettraient à l’abri de toute sorte de violences, en particulier les violences sexuelles en milieu scolaire », a ajouté la ministre Pana.
 
Elle a réitéré l’engagement du gouvernement à garantir et à assurer la promotion et la protection des femmes et des filles ainsi que le développement de leurs compétences en vue de leur autonomisation.
 
Selon le membre du gouvernement, cette conférence intergénérationnelle s’inscrit dans le cadre de la préparation du future leadership féminin en République Centrafricaine.
 
Le chef du département de la Promotion de la Femme a invité l’ONU FEMMES à doubler d’efforts afin d’apporter une meilleure contribution à l’autonomisation et au développement du leadership de la femme et de la jeune fille en République Centrafricaine.
 

 

 

Source : ACAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here