Egypte  : manœuvres militaires conjointes égypto-saoudiennes au sud du pays

0
4

L’armée égyptienne a annoncé des manœuvres conjointes baptisées « Tabuk 4 » dans la subdivision militaire du sud de l’Égypte, avec les forces armées saoudiennes. L’objectif a-t-on précisé dans le communiqué de l’armée, est de renforcer les relations de coopération militaire en les deux pays.

Les forces égyptiennes et saoudiennes conduisent depuis ce mercredi 10 octobre, des manœuvres militaires conjointes baptisées « Tabuk 4 » dans la subdivision militaire du sud de l’Égypte. Selon Tamer al-Refai, un porte-parole de l’armée égyptienne qui apporté l’information dans un communiqué rendu public cette semaine, cet évènement durera plusieurs jours et comprendra des sessions théoriques et pratiques sur les compétences de combat ainsi que des démonstrations de nouveau matériel militaire. « Ces exercices ont pour but de développer et de renforcer la coopération militaire entre les forces armées égyptiennes et leurs homologues saoudiennes », a expliqué le porte-parole militaire avant d’insister sur l’importance de la collaboration égypto-saoudienne dans le contexte de défis régionaux actuels.

Alliés militaires

Ces manœuvres conjointes ne sont pas une surprise. Les deux pays sont de puissants alliés dans la région bénéficiant de bonnes relations mutuelles dans les domaines stratégique, politique, économique et militaire. Ainsi, ce n’est pas la première fois que les armées égyptiennes et saoudiennes participent à des manœuvres militaires conjointes.

Pas plus loin que le mois dernier, l’Arabie Saoudite a participé aux exercices militaires « Bright Star », l’une des plus grandes manœuvres de la région organisées par l’Égypte et les États-Unis. Un peu plus tôt, en août 2018, elle a participé avec les Émirats arabes unis et les États-Unis, à l’exercice militaire conjoint « Eagle Response 2018 » organisé dans les eaux territoriales égyptiennes en mer Rouge. Les deux alliés, égyptiens et saoudiens ont également pris part ensemble, à des exercices militaires conjoints et multilatéraux, dont les manœuvres « The Gulf Shield » en Arabie saoudite en début de cette année, les manœuvres aériennes « Faisal » en septembre 2017 et les manœuvres navales « Morgan » dans la mer Rouge en 2015.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here