Centrafrique : Des sujets du dialogue et d’intégration dans la fonction publique abordés par le gouvernement

0
33


Bangui – De la question du calendrier du prochain dialogue initié par l’Union africaine, à  la signature des accords économiques avec les partenaires en passant par le problème d’intégration dans la fonction publique des stagiaires, tels sont les quelques points évoqués par le Ministre de la Communication et des Média, porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui, mercredi dernier lors de la traditionnelle conférence de presse conjointe Gouvernement-Minusca.

Ces réactions interviennent alors que les yeux sont fixés sur la tenue du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés mais aussi la réponse du gouvernement aux Eternels Stagiaires et Demandeurs d’Emploi qui ont paralysé les services ces jours à  travers plusieurs mouvements de grève.

Sur la question du dialogue, Ange Maxime Kazagui précise que le gouvernement n’a pas encore choisi le lieu et la date du dialogue. «Les revendications des groupes armés sont connues mais c’est de s’assurer que les discussions se tiennent dans un meilleur contexte. Aussi le gouvernement n’a pas encore choisi le lieu et la date du dialogue. Certes, nous sommes en discussion avec les partenaires afin de définir un calendrier qui serait accepté par tous », a-t- il rassuré.

En réponse aux grognes des demandeurs d’emploi ces derniers temps, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le gouvernement ne va pas intégrer tout le monde dans la fonction publique, «il n’a jamais été dit que le gouvernement allait intégrer tout le monde dans la fonction publique ; c’est vrai qu’il y’a beaucoup de frustrations donc je comprends que beaucoup des gens espèrent pouvoir servir leur pays mais hélas », a regretté Ange Maxime Kazagui, porte-parole du Gouvernement.

Quant au porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, il a salué l’installation pacifique des 5 préfets récemment nommés à  savoir celui de Nana-Gribizi et aujourd’hui celle de la Basse-Kotto.

Le gouvernement et la MINUSCA lors de cette conférence de presse ont fait montre d’une certaine sérénité quant au volet du relèvement de la RCA.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here