Les volontaires des Nations Unies font le point sur leur apport au développement de la RCA

0
32


Moments d’échange, de partage de connaissances et aussi de convivialité pour la soixantaine de participants réunie les 4 et 5 octobre 2018 à  Bangui, a l’occasion de la retraite annuelle du Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) en Centrafrique.

Axée sur le thème de « la contribution des volontaires à  la paix et au développement de la Centrafrique », cette rencontre a été l’occasion pour les VNU venus des quatre coins du pays de réfléchir sur leurs expériences respectives sur le terrain et leur apport sur la réconciliation nationale et le développement de la RCA.

En ouvrant les travaux, le Chef de programme VNU en Centrafrique, Davy Moundongo, a exhorté les participants à  privilégier le partage des meilleures pratiques, à  l’effet d’accroitre l’impact de leurs activités à  la paix et au développement en Centrafrique. « Profitez de ces retrouvailles pour échanger, développer votre networking et faire une mise à  jour de vos actions », a-t-il invité.

Pour Mathieu Ciowela, le directeur pays du PNUD, agence faîtière du Programme VNU, les volontaires sont à  l’écoute des populations auxquelles ils apportent des services devant contribuer au renforcement de leurs capacités, à  l’amélioration de leurs conditions de vie et à  la transformation de leur milieu. « Vous devez mesurer toute la portée de cette opportunité de contribuer à  la transformation d’une communauté et je suis convaincu que vous avez tous les moyens et les capacités », a-t-il ajouté.

Plusieurs communications ont coloré les échanges. Il s’agit, entre autres, de la gestion du stress et la capacité des volontaires à  développer une résilience face aux défis physiques, moraux et environnementaux face auxquels ils font face quotidiennement ; du code de conduite des VNU ; de la contribution du Programme aux activités de la Cour Pénale Spéciale (CPS), etc.

En Centrafrique, le programme VNU compte à  ce jour 260 volontaires nationaux et internationaux répartis dans sept agences et mission du système des Nations Unies et déployés dans 11 préfectures sur les 16 que compte le pays.

Actif dans plus de 140 pays, ledit programme prône et intègre le volontariat dans la planification du développement en mobilisant chaque année plus de 7.700 volontaires dans le monde.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here