Les habitants du 4ème Arrondissement de Bangui accueille les promoteurs du mouvement politique cœurs unis

0
113


Bangui – Comme avec les habitants des 3ème, 1er et 2ème arrondissements de Bangui, l’équipe de sensibilisation sur le mouvement politique Cœurs unis, très favorable à  un deuxième mandat du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra après l’élection présidentielle de 2021 a rencontré samedi 6 septembre 2018 à  Bangui les habitants du 4ème Arrondissement de Bangui.

L’équipe composée, entre autres de Arsène-Daniel Ngrépayo, Blaise-Didacien Kossimatchi, Bienvenu Semngai et bien d’autres, a exhorté les habitants de cet arrondissement à  adhérer massivement au mouvement Cœurs unis qui revêt un caractère politique sans être un parti politique.

Le mouvement Cœurs unis verra le jour incessamment après qu’un ensemble de démarche ait été observé. Il s’agit de l’élaboration des textes de base comprenant les statuts et règlement intérieur, la quête des récépissés pour une reconnaissance officielle, enfin, la convocation d’un congrès qui regroupera les représentants de toutes les entités, qu’il s’agisse des partis politiques alliés, des organisations des jeunes et des femmes provenant de l’ensemble des préfectures et sous-préfectures du pays.

Les groupes des minorités sont impérativement admis, d’après les promoteurs de la campagne.

Le but ultime du mouvement Cœurs unis, symbolisé par une carte de la République centrafricaine au sein duquel figurent trois cœurs, celui des musulmans, celui des chrétiens et celui de animistes, est d’inciter le président Faustin-Archange Touadéra à  se représenter à  la prochaine élection présidentielle après 2021 et l’aider à  gagner ladite élection.

Pour l’heure, le slogan sur lequel se sont appesantis les promoteurs de la campagne en faveur du mouvement cœurs unis est : « E ké bando, é ké moundo, é ké moundo, lé ti a kpéngba biani biani », qui peut être compris en français par « nous regardons autour de nous, nous occupons l’espace, nous le faisons avec vigilance ».

Il est à  noter que lors de l’élection Présidentielle de 2016, le président Faustin-Archange Touadéra s’était présenté en tant que candidat indépendant. Ce que ses sympathisants ne voudraient pas voir en 2021, d’où la provocation du mouvement Cœurs unis censé le soutenir dans ses actions politiques.

Alain-Patrick Mamadou / ACAP

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here