Centrafrique : signature d’un acte d’engagement entre 3R et Anti-balaka pour le retour des déplacés dans la commune de Koui

0
33


Dans l’un de nos articles publiés récemment, nous avions annoncé la mort du chef rebelle Abba Siddiki du mouvement 3R. Malheureusement, l’homme est toujours vivant et nous l’avons rencontré à  Koui lors de la signature d’un acte d’engagement entre la milice Anti-balaka et le mouvement rebelle 3R cette semaine .

à€ l’initiative de l’ORGANISATION NON GOUVERNEMENTALE (ONG) GDAP (groupement du développement agro-pastoral) qui milite pour le retour des déplacés de la sous-préfecture de Koui, un acte d’engagement pour la facilitation du retour des déplacés a été signé entre le chef suprême des Anti-balaka de la Nana-Mambéré le général Ndaké et celui du mouvement 3R le général Abbas Siddiki.

En présence du sultan de Koui Yaya Adamou Daouda et des membres de l’ONG GDAP, les deux parties ont pris un engagement solennel de garantir la sécurité de leurs concitoyens une fois de retour à  Koui.

Rappelons que le vendredi 15 décembre 2017, sous la facilitation de la MINUSCA, un pacte de cessation d’hostilité avait été signé entre les deux groupes rivaux actifs dans la préfecture de la Nana-Mambéré, notamment la milice Anti-balaka locale et le mouvement rebelle 3R.

Ce pacte qui prévoit l’arrêt de toutes provocations et d’affrontement entre les parties signataires jusqu’à  l’aboutissement du DDRR, facilite en grande partie l’engagement des deux groupes cette semaine en faveur du retour des déplacés à  Koui dans la préfecture de l’Ouham-Péndé, au nord-ouest de la RCA.

Bouar, Gervais Lenga pour CNC.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here