Alerte info Centrafrique : extrême tension à  Sosso-Nakombo, 4 chinois morts.

0
41


Depuis jeudi 4 octobre dans la matinée , la tension ne cesse de monter d’un cran entre la population de Sosso-Nakombo et les Chinois travaillant pour une société minière Yong dans la région, suite à  la disparition inquiétante du Président de la jeunesse local.

Selon des informations recoupées sur place, tout a commencé hier jeudi 4 octobre dans la matinée aux environs de 8 heures après la disparition inquiétante du Président de la jeunesse locale monsieur Dimbelet Ignace.

Ce dernier, qui aurait accompagné trois Chinois de la société minière Yong lors d’une prospection minière dans la région, ne répond plus à  l’appel, ni ne donne aucun signe de vie depuis hier matin.

Inquiétés, ses proches parents auraient demandé des explications aux trois Chinois dont il les a accompagnés pour avoir le cœur net. Malheureusement pour la famille, les Chinois expliquent qu’ils étaient noyés tous les quatre de leur embarcation lors de la traversée de la rivière locale et que le jeune Dimbelet Ignace serait porté disparut.

Doutant de la version des Chinois, les parents du disparu ont pris leur courage pour ratisser la rivière dans l’espoir de retrouver leur fils. Peine perdue, la victime est toujours introuvable.

Toujours dans le souci de la recherche de la vérité sur la disparition de monsieur Dimbelet, les parents de ce dernier ont signalé la nouvelle à  la gendarmerie locale qui arrête immédiatement les trois Chinois qui étaient avec le disparu lors de la traversée.

Au moment où les gendarmes continuent d’interroger les suspects chinois, un certain Nakombo Achille, le frère de monsieur le maire de la ville Albert Nakombo intervient subitement pour demander aux enquêteurs de libérer les suspects, car l’affaire semble être floue.

En plus de cela, monsieur Achille Nakombo aurait menacé les parents du disparu de représailles s’ils tentent de toucher à  un chinois dans la ville. Ce qui a déclenché la colère de ces derniers et de la population locale.

Contre toute attente, une foule des jeunes débarque sur le site de la société minière Yong et récupère quatre Chinois de force puis les exécuter en public en attendant de voir la réaction de Achille Nakombo qui menace partout.

Depuis ce matin, la tension ne cesse de monter d’un cran dans la ville entre la population locale et la communauté chinoise, appuyée par la famille Nakombo.

Il y’a lieu de rappeler que le disparu, monsieur Dimbelet Ignace, petit frère du député Dimbelet Maturin de la ville, dispose lui aussi un site d’extraction d’or dans le secteur. Depuis plusieurs mois, il serait en conflit permanent avec les sociétés chinoises implantées dans la ville. Sa disparition ne fait que raviver la tension existante entre les jeunes locaux et les Chinois.

Nous l’avions d’ailleurs annoncé depuis dans nos précédents articles de la tension palpable entre les deux communautés.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here