Centrafrique : Les retournés centrafricains de Congo-Brazza appellent à  une aide pour leur réinsertion sociale

0
27


BANGUI, -123 réfugiés centrafricains vivant au Congo-Brazza sont rentrés ce mardi 02 Octobre 2018 par voie aérienne. Ces derniers, tout comme ceux de Betou rentrés par voie terrestre, appellent le Gouvernement centrafricain et le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR) à  une aide pour leur réinsertion sociale. Appel lancé ce mardi à  Bangui.

L’arrivée des refugiés centrafricains vivant dans la capitale Brazzavilloise intervient quatre(4) jours après celle de Betou, ville congolaise frontalière avec le Centrafrique. Ces retours facilités par le gouvernement centrafricain sur appui technique et financier de l’UNHCR visent à  ramener tous les Centrafricains qui ont fui le pays à  cause des exactions armées.

Après le rapatriement volontaire de 305 réfugiés centrafricains vivant à  Bétou par voie terrestre, 123 sont arrivés hier par voie aérienne. Ces retournés ont été accueillis par le directeur de cabinet du ministère de l’action humanitaire et le représentant adjoint du HCR.

A peine arrivés, ces réfugiés ont souhaité un appui d’accompagnement de la part du gouvernement et du HCR pour une meilleure réinsertion, «nous avons beaucoup souffert au Congo. C’est vrai qu’on n’est mieux que chez soi ; nous remercions HCR qui a facilité notre retour mais que cela ne s’arrête pas là  car nous avons tout perdu. Nous comptons aussi sur le gouvernement pour accompagner notre réinsertion sociale », a-souhaité Honorine Orombago, mère de famille habitant le quartier Fatima dans le 6ème arrondissement de Bangui.

Pendant que les retournés s’inquiètent de leur réinsertion sociale, le représentant adjoint du HCR, Pierre Atchom, a annoncé des mesures pour leur accompagnement, «une fois qu’ils seront dans les communautés, nous allons voir avec les autres acteurs de développement en fonction du nombre des rapatriés dans une localité donnée. S’il y’a besoin d’école, nous allons voir avec le gouvernement et les partenaires intervenant dans ce domaine pour apporter une solution. En fonction du profil, nous pourrons voir avec le PAM et la FAO dans un cadre coopératif pour qu’ils puissent eux-mêmes se prendre en charge », a-précisé le numéro 2 du HCR.

Antoine Georges Maximilien Mbaga, directeur de cabinet au ministère de l’action humanitaire, se félicite de ce retour qui témoigne le retour progressif de la paix et réaffirme l’engagement du gouvernement d’accompagner les retournés dans leur réinsertion sociale.

La plainte des retournés auprès du gouvernement et du HCR pour faciliter leur réinsertion sociale, intervient au moment où le gouvernement et le HCR ont validé le 27 septembre 2018 l’avant-projet de protection des personnes réfugiées et retournées. Un autre convoi terrestre des rapatriés de Betou est attendu le 10 Octobre 2018. Pour cette année 2018 déjà  1826 Centrafricains sont rapatriés.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here