Rentrée pastorale archidiocésaine de Bangui : Cardinal Nzapalainga appelle les Centrafricains à  la réconciliation

0
45


Quelle que soit leur appartenance religieuse, les Centrafricains doivent transcender les clivages pour s’unir les uns les autres. C’est la substance du message lancé dimanche 30 septembre par Dieudonné Cardinal Nzapalainga, à  l’occasion de la clôture de la rentrée pastorale archidiocésain de Bangui. C’était en présence du Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji et du président de la communauté islamique Centrafricaine (CICA), Imam Oumar Kobine Layama.

Malgré la pluie, les fidèles ont participé massivement à  la célébration en la Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception de Bangui. Une occasion pour le Cardinal de lancer son message de paix et d’apaisement.

« Nous sommes dans une maison, dans un pays où nous avons des frères qui ne croient pas en Jésus mort et ressuscité et qui prennent une autre voie. Il est temps pour nous, en tant que croyants, d’engager une relation, un dialogue avec eux pour découvrir qui ils sont. Même si nos voies sont différentes, elles vont toutes vers l’unique Dieu » a expliqué l’archevêque de Bangui, Dieudonné Cardinal Nzapalainga, pour justifier le choix du thème de cette rentrée pastorale : ‘l’œcuménisme et le dialogue inter-religieux’

L’archevêque de Bangui appelle les Centrafricains à  enterrer l’esprit de division pour rebâtir un Centrafrique prospère.

« Le nom de Jésus, c’est le nom qui sauve, qui rassemble, qui unit les gens. J’ai interpellé tous ceux qui nous écoutent de faire attention au fanatisme, à  l’intégrisme, au replis sur soi, pour nous ouvrir parce que l’esprit de Dieu descend »

La clôture de cette rentrée pastorale archidiocésaine de Bangui a permis à  cinq (5) prêtres et un (1) diacre d’être ordonnés. L’ordination presbytérale est la première du genre depuis l’élévation de Dieudonné Nzapalainga au rang de Cardinal en novembre 2016 par le Souverain pontife François.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here